International
URL courte
10124
S'abonner

Une fosse commune massive de Syriens prisonniers tués par des djihadistes a été retrouvée dans la périphérie de Mayadin en Syrie, atteste l'agence d'information Sana. Les victimes ont été massacrées dans un ancien camp de terroristes lors de leur retraite face à l’avancée de l’armée syrienne.

Plusieurs dizaines de corps de Syriens ont été retrouvés, tous victimes de Daech*, dans la périphérie de Mayadin dans le district de Deir-ez-Zor, informe l'agence d'information Sana.

Un camp de terroristes de Daech* a été installé dans la zone il y a deux ans à côté de la forteresse médiévale de Qasr al-Rahba, a annoncé le général Nizar Hassan, chef de l'administration de police du district, à Sana.

Un atelier de fabrication d'obus et un réseau de tunnels abandonnés y ont été découverts. Au camp, les terroristes gardaient des prisonniers. Néanmoins, les djihadistes ne les ont pas emmenés avec eux lors de leur débâcle. Le général a déclaré aux journalistes que tous les prisonniers avaient été massacrés avant la libération de cette région par l'armée syrienne.

Des fosses communes massives de victimes de Daech* ont été précédemment retrouvées sur les territoires syrien et libyen. Elles comptaient des centaines de morts.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Les anciens amis du terroriste de Conflans témoignent
«L'exécutif est obligé de suivre la fachosphère», regrette le recteur de la mosquée de Pantin visée par une fermeture
Tags:
obus, prisonniers, armée, djihadisme, terrorisme, citadelle, fosses communes, victimes, SANA, Daech, Mayadine, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook