International
URL courte
10124
S'abonner

Une fosse commune massive de Syriens prisonniers tués par des djihadistes a été retrouvée dans la périphérie de Mayadin en Syrie, atteste l'agence d'information Sana. Les victimes ont été massacrées dans un ancien camp de terroristes lors de leur retraite face à l’avancée de l’armée syrienne.

Plusieurs dizaines de corps de Syriens ont été retrouvés, tous victimes de Daech*, dans la périphérie de Mayadin dans le district de Deir-ez-Zor, informe l'agence d'information Sana.

Un camp de terroristes de Daech* a été installé dans la zone il y a deux ans à côté de la forteresse médiévale de Qasr al-Rahba, a annoncé le général Nizar Hassan, chef de l'administration de police du district, à Sana.

Un atelier de fabrication d'obus et un réseau de tunnels abandonnés y ont été découverts. Au camp, les terroristes gardaient des prisonniers. Néanmoins, les djihadistes ne les ont pas emmenés avec eux lors de leur débâcle. Le général a déclaré aux journalistes que tous les prisonniers avaient été massacrés avant la libération de cette région par l'armée syrienne.

Des fosses communes massives de victimes de Daech* ont été précédemment retrouvées sur les territoires syrien et libyen. Elles comptaient des centaines de morts.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

«Enterrées nues ou en couches»: l’interdiction des soins mortuaires à cause du Covid-19 dénoncée par un thanatopracteur
La banlieue lyonnaise «s’embrase», une quinzaine d’individus saccagent une voiture de police – images
Les promeneurs sur les quais de Seine évacués par les forces de l'ordre – vidéo
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Tags:
obus, prisonniers, armée, djihadisme, terrorisme, citadelle, fosses communes, victimes, SANA, Daech, Mayadine, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook