International
URL courte
19415
S'abonner

Recep Tayyip Erdogan a assisté samedi à la cérémonie de mise à l’eau de la première frégate multi-missions de fabrication nationale Ufuk (A-591).

La frégate multi-missions qui porte le nom d'Ufuk, conçue et construite en Turquie, a été mise à l'eau samedi aux chantiers navals de Tuzla à Istanbul en présence de Recep Tayyip Erdogan, relate la chaîne de télévision TRT.

«La Turquie a atteint des positions exceptionnelles en matière de construction navale», s'est félicité le Président intervenant pendant la cérémonie.

M.Erdogan n'a pas manqué l'occasion d'accuser les partenaires d'Ankara de fournir des armes aux milices kurdes YPG, considérées en Turquie comme une organisation terroriste liée au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK).

«Les assassins des YPG, qui mènent des nettoyages ethniques dans le nord de la Syrie, possèdent des missiles, des bombes et des munitions produites par nos alliés. Dans ce contexte, la Turquie ne peut pas rester les bras croisés et compter sur d'autres pays pour assurer sa sécurité nationale», a expliqué le dirigeant turc.

Équipée d'une plateforme pour un hélicoptère d'un poids de 10 tonnes, la frégate Ufuk (A-591) est capable de réaliser des missions longues de 45 jours dans des conditions météorologiques difficiles. Ses équipements électroniques sont fabriqués par l'entreprise turque ASELSAN.

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Nice: l'une des victimes «présente un égorgement très profond de l’ordre d’une décapitation»
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
frégate, forces navales, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Recep Tayyip Erdogan, Istanbul, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook