Ecoutez Radio Sputnik
    Jean-Yves Le Drian à Doha

    Le Drian juge les relations françaises avec le Qatar plus stables que celles avec l’Italie

    © AFP 2019 KARIM JAAFAR / AFP
    International
    URL courte
    23225

    Alors que les relations entre Paris et Rome sont à couteaux tirés, le chef de la diplomatie française a jugé ses rapports avec le Qatar plus stables qu’avec son voisin européen. En visite à Doha, M.Le Drian a également scellé la coopération de la France avec la riche monarchie par un accord «stratégique».

    Les relations entre Paris et Rome ont «des hauts et des bas» tandis que celles que Paris entretient avec Doha sont plus stables, a estimé Jean-Yves Le Drian, qui est arrivé ce lundi en visite au Qatar.

    «Avec le Qatar, il n'y a que des hauts», a-t-il assuré, en réponse à une question de l'AFP sur la nature des liens entre Paris et Doha en comparaison avec ceux, actuellement tourmentés, entre la France et l'Italie.

    Alors que Doha traverse depuis un an et demi une crise diplomatique avec ses voisins du Golfe, le Qatar et la France ont de leur côté signé un accord de «dialogue stratégique» axé sur la «sécurité régionale».

    L'accord, signé à Doha par les ministres qatari et français des Affaires étrangères, devrait conduire à une coopération accrue également dans les domaines de l'économie, de la culture, du sport et de la lutte antiterroriste. Selon des responsables du Qatar, il s'agit du premier accord de ce type signé entre le Qatar et un pays européen.

    Depuis juin 2017, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l'Égypte ont rompu tout lien diplomatique et économique avec le Qatar, accusé de se rapprocher du rival régional de Riyad, l'Iran et de soutenir des mouvements extrémistes. Doha nie ces accusations et estime que ces pays veulent s'ingérer dans ses affaires voir même œuvrer à un changement de pouvoir.

    Les relations entre la France et l'Italie sont elles aussi en pleine crise. Jeudi 7 février, la France a rappelé son ambassadeur en Italie après une série de déclarations «outrancières» de responsables italiens et la rencontre entre des Gilets jaunes et le vice Premier-ministre Luigi Di Maio.

    Lire aussi:

    L'Iran convoque l'ambassadeur britannique après l'incident dans le golfe d'Oman
    L’armateur du pétrolier japonais infirme la version US sur l’incident en mer d’Oman
    Macron et Castaner visés par une plainte à la Cour pénale internationale pour «crime contre l’humanité» (vidéo)
    Tags:
    coopération, crise, Jean-Yves Le Drian, Italie, France, Qatar
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik