International
URL courte
211020
S'abonner

Les employés du mémorial d’Auschwitz ont découvert un dysfonctionnement gênant sur Google: lorsque l’on inscrit le nom de Stanisław Ryniak, le premier prisonnier polonais envoyé dans le camp de concentration, dans le moteur de recherche Google, ce dernier associe son nom à un officier SS responsable du triage des prisonniers.

Le moteur de recherche se retrouve à nouveau sous le feu des critiques, cette fois-ci pour une malheureuse erreur d'illustration, découverte par les responsables du mémorial d'Auschwitz.

D'après eux, le nom de Stanisław Ryniak tapé dans le moteur de recherche américain fait apparaître, entre autres, une photo d'Oskar Gröning, un sergent de l'armée allemande en charge du triage des prisonniers. Pour rappel, M.Ryniak fut le premier prisonnier polonais enfermé en 1940 dans ce camp de concentration et d'extermination situé en Pologne.

«Cher Google. Lors d'une recherche liée au premier prisonnier polonais du camp d'Auschwitz Stanisław Ryniak […], les résultats montrent l'image d'Oskar Gröning, un soldat SS […]. Merci de rectifier cette erreur», a cinglé le mémorial sur Twitter.

Pour illustrer les recherches, Google utilise ses propres algorithmes, qui vont puiser dans l'immense base de données de Google Image, ce qui pourrait être à l'origine de cette erreur, spécule BFM TV.

Après avoir survécu à sa détention, Stanisław Ryniak est décédé en 2004. De son côté, Oskar Gröning, condamné à quatre ans de prison en décembre 2017, pour s'être rendu complice de l'envoi de 300.000 juifs à Auschwitz, est mort en mars 2018.

Lire aussi:

«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
Un soldat français retrouvé mort au Burkina Faso
Des militaires russes envoyés en Libye? Le Kremlin met les points sur les i
Tags:
Musée Auschwitz-Birkenau, Google, Pologne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook