International
URL courte
Par
15729
S'abonner

En 2019, l'économie iranienne est au bord de la faillite. 40 après la révolution islamique de 1979, le système reste défaillant. Et le peuple et le pouvoir iraniens pourraient ne pas supporter les conséquences de la réimposition des sanctions internationales. Thierry Coville, spécialiste de l'Iran, livre son analyse dans Désalliances.

Thierry Coville, économiste et chercheur à l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS), revient sur la révolution de 1979, l'avènement de la République islamique et les crises que subit Téhéran encore en 2019.

Travaillant depuis plus de 20 ans sur l'Iran, Thierry Coville explique aussi les raisons de la crise actuelle. Si les sanctions américaines sont, bien évidemment, une cause de ces troubles sociaux, le système politique et économique du pays sont aussi pointés du doigt par ce spécialiste de premier plan.

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 7,7 frappe la Jamaïque
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
Tags:
sanctions contre l'Iran, guerre économique, accord de Vienne sur le nucléaire iranien (2015), sanctions économiques, crise agricole, crise, crise économique, accord, nucléaire, programme nucléaire iranien, économie, guerre, sanctions, Brigades al-Qods, Al-Qaïda, Donald Trump, Hassan Rohani, Emmanuel Macron, ayatollah Ali Khamenei, Xi Jinping, Vladimir Poutine, Téhéran, Washington, Arabie Saoudite, Moscou, Liban, Iran, Israël, Chine, Syrie, Inde, Irak, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik