International
URL courte
1321
S'abonner

Après l’arrestation à Moscou du Français Philippe Delpal, responsable du fonds d’investissement Baring Vostok qui est au centre d’une affaire de fraude, l’ambassade de France s’est refusée de tout commentaire.

L’ambassade de France en Russie a refusé de commenter à Sputnik l’arrestation d’un Français, Philippe Delpal, dans le cadre d’un détournement de 33 millions d’euros via un crédit accordé par la banque Vostotchny Express à sa société d’investissement, Baring Vostok, en 2017.

La mission diplomatique a indiqué qu’elle ne commenterait pas les affaires judiciaires en cours d’examen.

Le tribunal Basmanny de Moscou a annoncé vendredi l’arrestation de l’Américain Michael Calvey, fondateur de Baring Vostok, de Philippe Delpal, en charge des investissements dans le secteur financier de cette société, ainsi que de quatre autres personnes accusées d’être à l'origine d'une fraude d'au moins 2,5 milliards de roubles (environ 33 millions d'euros).

«Je n'ai aucun lien avec le crime allégué», a déclaré vendredi M.Delpal, en anglais et à la barre du tribunal, précisant que son nom figurait dans les documents faisant l’objet de l’enquête uniquement parce qu’il travaillait pour Baring Vostok.

Selon un communiqué de cette société, les arrestations ont eu lieu dans le cadre d'un différend commercial avec la banque Vostotchny Express et ne sont «pas directement liées aux activités de Baring Vostok».

L’instruction a été confiée au bureau central du Comité d’enquête de Russie et au Service fédéral de sécurité russe (FSB).

Une représentante du Parquet général de Russie a déclaré vendredi au tribunal que les enquêteurs recherchaient d’autres complices.

Fondée en 1994, Baring Vostok affirme être «l’une des plus anciennes et des plus grandes sociétés d’investissement du secteur privé en Russie et dans les pays de la Communauté des États indépendants (CEI)», qui réunit des anciennes républiques soviétiques. Son fondateur Michael Calvey avait précédemment travaillé pour la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) ainsi que pour la société Salomon Brothers.

Selon le site officiel de Baring Vostok, ce fonds a investi plus de 3,7 milliards de dollars en Russie, en Ukraine et au Kazakhstan depuis 1994.

Lire aussi:

La Russie simplifiera l’octroi de ses passeports aux investisseurs
La Russie monte encore dans le top 10 des pays européens pour les investisseurs étrangers
Le «pont de Poutine» relie les investisseurs européens à la Russie
Le bras droit de Raoult assure que tout s'améliore à Marseille et ne comprend pas la décision du gouvernement
Tags:
fraude, détournement de fonds, tribunal, enquête, Vostotchny Express (banque russe), Baring Vostok, ambassade de France en Russie, Comité d'enquête de Russie, FSB, Michael Calvey, Philippe Delpal, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook