International
URL courte
13264
S'abonner

Les États-Unis doivent «rebâtir» l’état d’aptitude de leur armée pour pouvoir mener d’«éventuelles opérations militaires de grande envergure» contre de puissants adversaires, selon un rapport du Government Accountability Office (GAO).

Les États-Unis seraient confrontés à la nécessité de «rebâtir» la préparation au combat de l'armée pour faire face aux capacités militaires croissantes de pays comme la Chine, la Russie, la Corée du Nord ou l'Iran, indique un nouveau rapport du Government Accountability Office (GAO), la cour des comptes américaine.

Selon ce document, la participation des États-Unis à des conflits au cours de ces dix dernières années, des problèmes de financement et le déclin des effectifs ont eu pour effet une baisse de l'aptitude au combat des troupes. C'est pourquoi relever le niveau est une des priorités de Washington, estiment ses auteurs.

«L'objectif prioritaire du commandement de l'US Army consiste à assurer l'aptitude au combat, y compris l'état de préparation perdu au cours des années de participation à des conflits armés, ainsi qu'à développer de nouvelles capacités de combat pour faire face aux capacités militaires croissantes de pays comme la Chine, la Russie, la Corée du Nord et l'Iran», indique le rapport.

L'étude souligne que l'état de préparation de l'armée américaine est dégradé tandis que les «adversaires» des États-Unis ont perfectionné leur potentiel militaire.

D'après les termes du rapport, le Pentagone se voit obligé de prendre des décisions sur «la meilleure façon de subvenir aux besoins opérationnels courants et de se préparer à des défis futurs» dans des conditions compliquées.

En outre, l'armée doit encore faire face à des postes vacants dans les unités de guerre électronique et cybernétique, les dépôts de maintenance et les unités de défense antimissile balistique.

Le GAO a formulé 44 recommandations au département de la Défense et à l'Armée, visant à relever le niveau de préparation des forces armées et à se transformer pour être conformes aux défis de l'avenir.

Lire aussi:

Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Tags:
États-Unis, Forces armées des Etats-Unis, Government Accountability Office (GAO), préparation, rapport
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook