International
URL courte
18241
S'abonner

La fille du Président américain se dit «très fière» de son père et assure que les Allemands ont beaucoup plus en commun avec les Américains qu’avec les Russes.

Arrivée à Munich pour participer à la conférence sur la sécurité, la fille de Donald Trump, Ivanka, a tenu à souligner, interrogée sur l'impopularité de son père auprès des Allemands, que l'Allemagne était plus proche des États-Unis que de la Russie.

«Je pense que les Allemands comprennent et savent qu'ils ont beaucoup plus en commun avec l'Amérique qu'avec la Russie. Nous sommes d'accord sur la liberté individuelle, la primauté du droit et l'importance de l'égalité des chances en termes de possibilités économiques. Nous ne devrions pas permettre que les forces essayent de nous diviser à l'aide d'un agenda politique», a-t-elle déclaré dans une interview au quotidien allemand Bild.

Le Président Trump est perçu de manière très critique par de nombreux Allemands, a cependant souligné l'intervieweur. De nombreux Allemands font davantage confiance au Président Poutine qu'au Président Trump, a constaté le journaliste.

Ivanka Trump a également assuré être «très fière» de son père. «Son gouvernement a lancé des réformes importantes qui ont rendu l'Amérique plus sûre, plus forte et plus prospère», a-t-elle affirmé.

Lire aussi:

Les autorités libanaises ont déterminé l’origine des explosions à Beyrouth
«Reprenons le contrôle!»: les démissionnaires de l’UPR fondent un nouveau mouvement souverainiste, Asselineau réagit
Beyrouth: jusqu'à 300.000 personnes sans domicile après les explosions, la moitié de la ville touchée
Un «grand ami de l’Algérie» officiellement accrédité ambassadeur de France à Alger
Tags:
Donald Trump, Ivanka Trump, États-Unis, Russie, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook