Ecoutez Radio Sputnik
    Le Président iranien Hassan Rohani assiste à la présentation du sous-marin Fateh, le dimanche 17 février 2019

    L'Iran dévoile le sous-marin Fateh de fabrication nationale doté de missiles de croisière

    © AP Photo / Office of the Iranian Presidency
    International
    URL courte
    16692

    Le Président iranien Hassan Rohani a assisté ce dimanche à la mise en service d'un nouveau sous-marin, de fabrication iranienne, doté notamment de missiles de croisière, qui peut opérer à plus de 200 mètres de profondeur et possède une autonomie de 35 jours.

    L'Iran a présenté ce dimanche un nouveau sous-marin, de sa propre fabrication, doté entre autres de missiles de croisière.

    La cérémonie, qui a été retransmise par la chaîne Press TV, s'est tenue dans la ville de Bandar Abbas en présence du Président de la République Hassan Rohani.

    «Le submersible Fateh pèse près de 600 tonnes et est doté d'armements sophistiqués, dont des torpilles et des mines sous-marines, ainsi que des missiles de croisière qu'il peut tirer en plongée contre des cibles de surface», a-t-il été précisé au cours de la cérémonie.

    Le nouveau vaisseau peut opérer à plus de 200 mètres de profondeur avec une autonomie de 35 jours, a encore indiqué la chaîne.

    Téhéran avait annoncé dès juillet dernier qu'il travaillait sur le submersible Fateh, «le premier sous-marin de classe moyenne construit par la République islamique d'Iran».

    Dans la construction sous-marine, l'industrie militaire iranienne prend comme prototype de base le sous-marin russe de classe Kilo, dont l'Iran a fait l'acquisition dans les années 1990.

    Lire aussi:

    L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar a été placé en garde à vue
    Plusieurs Roms lynchés dans les banlieues de Paris pour des fausses rumeurs (vidéos choc)
    Souveraineté d’Israël sur le Golan: Riyad commente la décision de Trump
    Tags:
    sous-marin, présentation, torpille, autonomie, missiles de croisière, Fateh (sous-marin), Kilo, Hassan Rohani, Bandar Abbas, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik