Ecoutez Radio Sputnik
    Drone et oiseau

    Explosions près d’un hôtel hébergeant l’OSCE à Donetsk: qui sont les auteurs?

    © Sputnik . Alexandre Kryazhev
    International
    URL courte
    6134

    Trois explosions ont retenti ce lundi à Donetsk dont deux à proximité d’un hôtel où sont logés des représentants de l’OSCE, ont annoncé les autorités de la république autoproclamée. Un représentant des forces de sécurité a affirmé qu’il s’agissait d’une attaque de drones ukrainiens mais la milice populaire de Donetsk a démenti cette information.

    Trois explosions ont eu lieu dans la partie centrale de la ville de Donetsk où se trouve la résidence du chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD) dont deux près de l'hôtel où sont logés les représentants de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), ont annoncé les ministères des Situations d'urgence et des Affaires intérieures de la RPD.

    «Il y a eu trois explosions. Les détails sont en train d'être clarifiés», a déclaré le ministère de l'Intérieur pour Sputnik.

    L’interlocuteur a poursuivi en affirmant que deux explosions se sont produites à quelques centaines de mètres de l'hôtel où vivent des représentants de l'OSCE, et la troisième à proximité d’un terrain vague.

    Les détonations n’ont pas fait de victimes, a précisé une source au ministère des Situations d'urgence. Actuellement, des agents des forces de l’ordre enquêtent sur le type d'explosif utilisé.

    «Des drones ukrainiens ont largué trois obus de faible puissance dans le centre-ville de Donetsk», a déclaré un représentant des forces de sécurité de la République populaire autoproclamée de Donetsk.

    Cependant, Edouard Bassourine, le chef adjoint de la milice populaire de Donetsk a plus tard démenti l’information attribuant cette attaque à des drones de la partie ukrainienne. Selon lui, il s'agissait de dépôts d'explosifs.

    Il affirme également que ces explosions visaient à intimider la mission de l'OSCE pour ainsi «mettre en œuvre leur plan d'amener ici une mission armée de l'OSCE avec l'aide des États-Unis».

    «L'aggravation de la situation ces derniers jours, pendant laquelle 24 immeubles résidentiels ont été endommagés et trois civils blessés… avec cela, l'Ukraine veut montrer que ce n'est pas elle qui est l'agresseur, mais qu’elle est attaquée», a dit M.Bassourine en concluant que les explosions avaient causé des dégâts.

    Lire aussi:

    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Deux ministres français épinglés pour fake news en moins de 24 heures
    Tags:
    explosion, drone, OSCE, Donetsk
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik