International
URL courte
38616
S'abonner

Après la profanation d’un cimetière juif dans le nord-est de la France, le ministre israélien de l’Immigration, Yoav Gallant, a invité sur son compte Twitter les juifs qui résident dans l’Hexagone à venir s’installer en Israël.

Sur Twitter, le ministre israélien de l'Immigration, Yoav Gallant, a condamné ce mardi 19 février l'antisémitisme en France et a appelé les juifs habitant dans l'Hexagone à émigrer dans l'État hébreu. Cette publication intervient alors qu'un cimetière juif à Quatzenheim, près de Strasbourg, a été profané dans la nuit du 18 au 19 février.

​«L'État d'Israël est un foyer national protégé pour les juifs du monde. Je condamne vigoureusement l'antisémitisme en France et appelle les juifs à venir en Israël!», a-t-il notamment écrit.

Selon Yoav Gallant, la profanation de tombes dans ce cimetière «réveille les images de périodes sombres dans l'histoire du peuple juif».

La veille de la journée nationale de mobilisation contre l'antisémitisme, quelque 80 stèles du cimetière juif de Quatzenheim ont été profanées, selon la préfecture du Bas-Rhin.

Emmanuel Macron, qui s'est rendu ce mardi à ce cimetière, a écrit sur son compte Twitter que «l'antisémitisme est la négation de ce qu'est la France».

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Le nombre journalier de cas de Covid-19 remonte au-dessus des 21.000 en France
Un Su-27 russe intercepte trois avions militaires français pour le troisième jour d'affilée
Tags:
cimetière, Juifs, retour, antisémitisme, Yoav Gallant, Emmanuel Macron, Israël, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook