Ecoutez Radio Sputnik
    Riyad

    Les USA souhaiteraient vendre illégalement des technologies nucléaires à l’Arabie saoudite

    © AFP 2019 Hassan Ammar
    International
    URL courte
    7117
    S'abonner

    Une commission de la Chambre des représentants des États-Unis enquête sur les allégations selon lesquelles l’administration Trump se presse de transférer des technologies nucléaires à Riyad en violant la législation états-unienne. De nombreux élus craignent que ces technologies ne soient utilisées à des fins militaires.

    Certains «lanceurs d'alerte» affirment que l'administration Trump est pressée de vendre des technologies nucléaires sensibles à l'Arabie saoudite, ce qui peut constituer une violation de la législation américaine en matière de transfert de ces technologies, indique dans son rapport la commission de contrôle et de réforme de la Chambre des représentants des États-Unis qui poursuit son enquête à ce sujet.

    Selon ce document publié le 19 février par cette commission, ce n'est pas seulement le conflit d'intérêts qui peut concerner certains conseillers de la Maison-Blanche impliqués dans ces négociations qui préoccupe les élus.

    Comme l'indique l'agence Bloomberg, les élus états-uniens ont peur que le transfert de ces technologies ne renforce l'instabilité au Proche-Orient.

    Les auteurs de ce document soulignent que l'Arabie saoudite s'oppose, pour l'instant, à l'interdiction du retraitement du plutonium. Ils indiquent que cet engagement était inclus dans les contrats précédents sur le transfert de technologies nucléaires américaines afin de prévenir leur utilisation à des fins militaires. Il s'agit de la section 123 de ces contrats sans laquelle les États-Unis n'ont pas le droit de vendre leurs technologies.

    Ces préoccupations sont d'autant plus justifiées que le prince héritier saoudien a déclaré l'an dernier que si «l'Iran développait une bombe nucléaire», l'Arabie saoudite la développerait aussi.

    «La poursuite de l'enquête est nécessaire afin de définir si les activités effectuées par l'administration Trump sont conformes aux intérêts de la sécurité nationale des États-Unis ou si elles servent plutôt à ceux qui veulent profiter financièrement de ce changement de la politique étrangère américaine», concluent les auteurs du rapport.

    Le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif a commenté sur Twitter l'intention de Washington de transférer des technologies nucléaires à l'Arabie saoudite en la qualifiant d'«illicite».

    «Chaque jour, le monde découvre ce qui a toujours été une évidence pour nous: ni les droits de l'Homme, ni le programme nucléaire n'ont jamais été un vrai sujet de préoccupation des États-Unis.D'abord, le journaliste démembré [Jamal Khashoggi, ndlr] et ensuite la vente illicite de technologies nucléaires à l'Arabie saoudite démontrent une hypocrisie américaine», a-t-il écrit.

    Le 12 février, Donald Trump a accueilli à la Maison-Blanche des représentants de l'industrie de l'énergie nucléaire afin de discuter de la vente de technologies nucléaires américaines à l'Arabie saoudite.

    Tags:
    énergie nucléaire, Congrès des États-Unis, Mohammed Ben Salman, Donald Trump, Mohammad Javad Zarif, Arabie Saoudite, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik