Ecoutez Radio Sputnik
    Le détroit de Kertch

    Lavrov: Kiev prépare une nouvelle provocation dans le détroit de Kertch impliquant l’Otan

    © Sputnik . Alexey Malgavko
    International
    URL courte
    17271
    S'abonner

    Les autorités ukrainiennes envisagent d’envoyer de nouveau des navires militaires dans le détroit de Kertch pour violer l’espace maritime russe, a indiqué Sergueï Lavrov qui a précisé que Kiev voulait inviter cette fois à bord des navires des représentants de l’Otan.

    Au cours d’une réunion avec des membres de l'Association des affaires européennes (AEB), le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a fait savoir que les militaires ukrainiens se préparaient à faire de nouveau irruption dans le détroit de Kertch comme ils l’avaient fait en novembre 2018.

    «Ils préparent déjà une nouvelle irruption, également en violation des règles de passage de ce plan d’eau. Maintenant, ils préparent une nouvelle tentative d’irruption illégale sans aucune demande, sans observer les mesures de sécurité et sans pilote. Autant que je sache, ils interrogent les pays de l'Otan en les invitant à envoyer leurs représentants à bord de ces navires afin de franchir avec l'Otan le détroit de Kertch», a déclaré Sergueï Lavrov.

    M.Lavrov a également ajouté qu’il ne comprenait pas pourquoi «un tel provocateur [Kiev, ndlr]» avait toujours la confiance des pays occidentaux.

    Pour rappel, le 25 novembre, trois navires de la Marine ukrainienne ont violé la frontière russe de la côte de la mer Noire, près du détroit de Kertch. Selon le département du FSB pour la Crimée, ils effectuaient des manœuvres dangereuses et refusaient d'obtempérer aux ordres des gardes-côtes. Vers 19h00, heure de Moscou (17h00 heure de Paris), les vaisseaux ont entrepris une nouvelle tentative d'effectuer des actions illégales dans les eaux territoriales russes. Les gardes-côtes russes ont alors eu recours aux armes pour les arrêter. Les autorités russes ont interpellé 24 militaires ukrainiens dont deux agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU). Selon le FSB, ces agents se trouvaient à bord des navires pour coordonner cette action. La Russie a qualifié l'incident de «provocation» et a ouvert une enquête pour violation de sa frontière.

    La Rada suprême a approuvé, à son tour, le décret de Piotr Porochenko relatif à l'établissement de la loi martiale dans certaines zones du pays pour une durée de 30 jours, et ce, à la suite de l'incident survenu dans le détroit de Kertch. Le 26 décembre, le Président ukrainien a déclaré ne pas envisager de demander la prolongation de la loi martiale.

    Tags:
    provocation, Association of European Businesses (AEB), détroit de Kertch, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik