International
URL courte
054
S'abonner

Le deuxième round des négociations entre le Maroc et le Front Polisario concernant la résolution du conflit au Sahara occidental avec la participation de l'Algérie et de la Mauritanie comme observateurs et pays voisins pourrait finalement ne pas avoir lieu comme prévu, a confié une source au site d'information marocain Yabiladi. Selon elle, Rabat et le Front Polisario seraient conviés séparément à Berlin par Horst Köhler, l'envoyé spécial du secrétaire général de l'Onu pour le Sahara occidental. Tandis que l'Algérie et la Mauritanie ne seraient pas de la partie, a-t-elle encore ajouté.

Dans le cadre de la préparation de ce second round de pourparlers entre les deux parties du conflit, Horst Köhler devait faire, mi-février, une tournée dans la région. Cependant, cette dernière n'a pas encore eu lieu. Dans ce contexte, Yabiladi rappelle que le secrétaire général de l'Onu est tenu de présenter, fin mars ou début avril, au Conseil de sécurité un rapport sur le Sahara occidental devant contenir les conclusions de la tournée M.Köhler et ses remarques quant à la préparation de cette deuxième rencontre.

«Il y a de fortes chances que la tournée de l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies n'ait pas lieu», a affirmé la source selon le média. «En revanche, il ne pourrait convier que séparément des représentants du Maroc et du Polisario à des rencontres à Berlin vers la fin de ce mois», a-t-elle encore ajouté.

À l'issue des pourparlers consacrés à la résolution du conflit au Sahara occidental ayant réuni les 5 et 6 décembre, sous l'égide de l'Onu à Genève, le Maroc et le Front Polisario, Nasser Bourita, le chef de la diplomatie marocaine, a annoncé devant la presse que son pays approuvait l'invitation de Horst Köhler, l'envoyé spécial du secrétaire général de l'Onu pour le Sahara occidental, à une seconde table ronde prévue durant le premier trimestre 2019, sous réserve qu'elle soit «bien préparée». Cette première rencontre de Genève a eu lieu avec la participation de l'Algérie et de la Mauritanie en tant qu'observateurs et pays voisins.

Lire aussi:

Un coup d'État a échoué au Soudan
L'Azerbaïdjan intercepte plus d'une demi tonne d'héroïne destinée à l'Europe
La France obtient le soutien des Européens face à Washington
Le PM australien ne s'entretiendra pas avec Macron à New York
Tags:
Actualités, International, Maroc, Sahara occidental, Horst Köhler, Nasser Bourita, Front Polisario, ONU, rencontre informelle, négociations, pourparlers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook