Ecoutez Radio Sputnik
    Un soldat US à Manbij, en Syrie

    Le nombre de militaires US qui resteront en Syrie précisé

    © AP Photo / Hussein Malla
    International
    URL courte
    11340

    À en croire un haut responsable de l'administration Trump, environ 400 soldats américains resteront en Syrie après le retrait des troupes du pays. Jeudi, la porte-parole de la Maison-Blanche avait annoncé que les États-Unis maintiendraient 200 militaires en Syrie.

    Quelque 400 soldats américains resteront en Syrie après que les États-Unis auront retiré leurs forces de ce pays arabe, indique The Washington Post qui se réfère à un haut responsable de l'administration américaine.

    Ce nombre comprend 200 militaires d'un groupe de maintien de la paix qui sera présent dans le nord-est de la Syrie, ainsi que 200 militaires qui resteront dans la base d'Al-Tanf dans le sud du pays, près de ses frontières avec l'Irak et la Jordanie.

    Rappelons que suite à une entretien téléphonique entre Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan au cours duquel les deux chefs d'État ont convenu de continuer à travailler ensemble pour créer une «zone de sécurité» en Syrie, la porte-parole de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, a fait savoir jeudi qu'«un petit groupe de maintien de la paix d'environ 200 personnes restera en Syrie pendant un certain temps».

    Pour rappel, le 19 décembre 2018, Donald Trump a annoncé le départ le plus rapidement possible des militaires américains de Syrie, martelant que les États-Unis ne joueraient plus le rôle de «gendarme du Moyen-Orient».

    Par la suite, la porte-parole de la Maison-Blanche Sarah Sanders a annoncé que les États-Unis avaient commencé à retirer leurs troupes de Syrie, tout en soulignant que la victoire sur les djihadistes de Daech* ne signifiait pas la fin de la coalition antiterroriste dirigée par Washington.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Tags:
    militaires américains, Recep Tayyip Erdogan, Donald Trump, Al-Tanf, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik