International
URL courte
17540
S'abonner

Les autorités européennes doivent normaliser leurs relations avec Moscou au lieu d’accueillir des missiles américains sur leur continent, estime le député du Bundestag Jürgen Trittin.

La sécurité du continent européen ne pourra être assurée qu'en coopération avec la Russie, a estimé le député du Bundestag Jürgen Trittin dans une tribune pour Frankfurter Rundschau. Selon lui, l'Union européenne doit normaliser ses relations avec Moscou et donc refuser tout déploiement de missiles américains sur son territoire.

«La sécurité de l'Europe n'est possible qu'avec la Russie. L'Otan ne doit pas seulement proposer le retrait des armes nucléaires tactiques d'Europe, mais elle doit également abandonner le système américain de défense antimissile si la Russie est prête à faire un pas vers le désarmement», a déclaré le parlementaire.

Selon lui, un tel accord «serait fondé sur des intérêts mutuels».

«Ne pointer que la Russie du doigt, comme le fait le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, est inutile. Et le doublement des dépenses militaires promis par Merkel ne ferait que stimuler la course à l'armement», a écrit M.Trittin.

Par ailleurs, il a souligné que c'était bien les États-Unis, et non la Russie, qui avaient rompu avec les accords et traités internationaux, dont l'accord de Paris sur le climat, l'accord nucléaire iranien ou le traité FNI.

D'après Jürgen Trittin, Donald Trump et son administration mènent une politique agressive qui présente une menace à la sécurité européenne.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
«Nicole Belloubet a menti»: Montpellier porte plainte contre la garde des Sceaux
Tags:
sécurité, défense antimissile, missiles, Accord de Paris sur le climat, accord de Vienne sur le nucléaire iranien (2015), Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), Union européenne (UE), OTAN, Bundestag, Angela Merkel, Heiko Maas, Donald Trump, Jürgen Trittin, Allemagne, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik