International
URL courte
107
S'abonner

La capitale de l’État nigérian du Borno a été visée par une attaque de djihadistes avant le début du vote aux élections générales, relate l’AFP.

Des terroristes de Boko Haram, ayant prêté allégeance à Daech*, ont tenté samedi de faire irruption dans la ville nigériane de Maiduguri, capitale de l’État du Borno (nord-est), avant l’ouverture des bureaux de vote pour les élections générales, rapporte l’AFP citant des sources locales.

Selon un membre des milices qui combattent les islamistes aux côtés de l’armée, les assaillants ont été repoussés. «En fuyant, ils ont tiré des roquettes sur la ville», a poursuivi l’interlocuteur de l’agence.

Une autre source sécuritaire s’exprimant sous couvert d’anonymat a précisé qu’un soldat avait été tué et 20 autres blessés dans des potinages au mortier dans plusieurs endroits de la ville. Pour sa part, le chef de la police locale a affirmé qu’il n’y «avait pas eu d’attaque» sur Maiduguri, tout en appelant les électeurs à «aller voter en masse pour le candidat de leur choix».

Le vote a débuté samedi après un report d’une semaine pour des raisons logistiques et des craintes pour la sécurité. Le Président sortant Muhammadu Buhari est en lice pour un second mandat face à son principal rival, Atiku Abubakar.

L’État du Borno, visé par des attaques de Boko Haram depuis près de 10 ans, est considéré comme un bastion électoral du Président Buhari, élu en 2015 sur la promesse de mettre un terme à l’insurrection djihadiste.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Adopté par un couple russe, ce puma mène une vie de chat domestique – photos
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
sécurité, terrorisme, attaque, élections, djihadisme, Daech, Boko Haram, Muhammadu Buhari, Nigeria
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik