Ecoutez Radio Sputnik
    la situation à la frontière entre la Colombie et le Venezuela

    Colombie: la frontière vénézuélienne fermée jusqu’à mardi prochain dans le nord du pays

    © AP Photo / Fernando Vergara
    International
    URL courte
    4200

    Les autorités colombiennes ont pris la décision de fermer la frontière vénézuélienne dans le département de Norte de Santander jusqu’au 26 février, suite à des affrontements lors de la tentative de convoyer de l’aide humanitaire au Venezuela, selon le directeur général du service d’immigration colombien.

    La Colombie ferme les postes de contrôle à la frontière vénézuélienne dans le département de Norte de Santander suite à des désordres causés lors de la tentative d'acheminer de l'aide humanitaire au Venezuela, a annoncé le directeur général du service d'immigration colombien Christian Krüger Sarmiento dans un message vidéo mis en ligne sur le compte Twitter du service.

    «Suite à des désordres qui se sont produits sur différents postes de contrôle ici, dans le département de Norte de Santander, et provoqués par la tentative pacifique de livrer de l'aide humanitaire au Venezuela, M. le Président a pris la décision de fermer les postes de contrôle les 24 et 25 février», a déclaré M. Krüger Sarmiento.

    Il a signalé que cette mesure avait été prise afin d'évaluer les préjudices subis par les infrastructures et de comprendre ce qu'il fallait faire pour que «le 26 février la frontière puisse fonctionner en régime normal».

    Samedi 23 février, l'opposition vénézuélienne a tenté d'organiser le passage d'aide humanitaire au Venezuela. Deux camions et leurs cargaisons ont été incendiés à la frontière avec la Colombie. Selon l'ONG vénézuélienne Foro penal, quatre personnes ont été tuées par balles à la frontière avec le Brésil. Le secrétaire général de l'Organisation des États américains, Luis Almagro, fait état de 335 blessés dans des heurts entre les manifestants et les forces de l'ordre vénézuéliennes.

    Nicolas Maduro avait auparavant annoncé la fermeture de la frontièreterrestre du pays avec le Brésil. Vendredi, la vice-présidente du Venezuela, Delcy Rodriguez, a annoncé de son côté une fermeture provisoire de trois ponts reliant le pays à la Colombie. Cette décision a été prise après que l'opposition vénézuélienne a annoncé son intention de faire livrer de l'aide humanitaire depuis le Brésil et la Colombie. Le gouvernement vénézuélien souligne que cette aide ne peut être accordée que dans le cadre du droit international et n'a pas l'intention de laisser entrer dans le pays des cargaisons collectées par l'opposition.

    Lire aussi:

    L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar a été placé en garde à vue
    Plusieurs Roms lynchés dans les banlieues de Paris pour des fausses rumeurs (vidéos choc)
    Souveraineté d’Israël sur le Golan: Riyad commente la décision de Trump
    Tags:
    préjudice, aide humanitaire, poste-frontière, Venezuela, Colombie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik