International
URL courte
2160
S'abonner

Soucieuses d’assurer une vie décente à tous les Émiratis et un haut niveau de stabilité sociale, les autorités des Émirats arabes unis sont parvenues à un accord avec les principales banques pour annuler pour près de 86,7 millions d’euros de dettes de ses habitants, selon Gulf News.

Le Comité suprême du Fonds de règlement des dettes des Émirats arabes unis est tombé d'accord avec 13 principales banques pour annuler les dettes de plus de 3.000 Émiratis d'un pour un montant de près de 361 millions de dirhams (environ 86, 7 millions d'euros), a annoncé le site Gulf News.

Le gouvernement a expliqué que cette initiative visait à assurer une vie décente à la population et le plus haut niveau possible de stabilité sociale.

Cette initiative était particulièrement importante, car elle coïncidait avec «l'Année de la tolérance», annoncée par le Président Khalifa Bin Zayed Al Nahyan.

Ce n'est pas la première fois que les autorités émiraties procèdent à une annulation de de l'endettement devant les institutions financières. Ainsi en 2012, près de 540 millions de dollars de dettes contractées par plus de 6.000 personnes ont été annulés.

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Tags:
banques, dette, annulation, Khalifa Bin Zayed Al Nahyan, Émirats Arabes Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook