International
URL courte
3133
S'abonner

La dirigeante d’entreprise française, interpellée en octobre dernier sur l’île iranienne de Kish, a finalement été relâchée, selon les médias locaux.

Les autorités iraniennes ont libéré la Française Nelly Érin-Cambervelle, incarcérée pour séjour illégal sur le territoire de la République islamique, a informé dimanche l’agence de presse IRNA.

Selon le porte-parole de la diplomatie iranienne Bahram Qassemi cité par l’agence, la ressortissante française «a été relâchée ces tout derniers jours».

Plus tôt dans la semaine, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avait annoncé que les services consulaires étaient en contact avec la partie iranienne pour améliorer la situation de Mme Érin-Cambervelle, interpellée en octobre.

Cette femme d’affaires originaire du département de la Martinique, 59 ans, «s’est rendue dans l’île de Kish, au-delà de Dubaï, sur un territoire iranien, elle a été arrêtée, elle est aujourd'hui incarcérée depuis le 21 octobre 2018 à la fois pour avoir signé un contrat illégal et aussi pour un séjour non autorisé», avait précisé le ministre lors des questions au gouvernement.

Toujours selon lui, la Française «ne se plaignait pas des conditions d’incarcération» et «est apparue en bonne santé physique et morale» lors de la récente rencontre avec les services consulaires.

Lire aussi:

Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Juan Guaido réfugié dans la résidence de France à Caracas? Paris répond
Trois des quatre auteurs de l'étude du Lancet sur l’hydroxychloroquine se rétractent
Tags:
arrestation, libération, Bahram Qassemi, Jean-Yves Le Drian, Martinique, Iran, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook