Ecoutez Radio Sputnik
    Membres des Forces démocratiques syriennes (FDS)

    Plus d’une dizaine de djihadistes français ont été remis à l’Irak par les Kurdes

    © Sputnik . Hikmet Durgun
    International
    URL courte
    3182
    S'abonner

    280 djihadistes irakiens de Daech* et plus de 20 djihadistes étrangers, pour la plupart de nationalité française, ont été remis aux autorités irakiennes par les forces arabo-kurdes opérant dans l’est de la Syrie avec le soutien de la coalition internationale, a annoncé Bagdad dimanche soir.

    Les forces arabo-kurdes combattant Daech* dans l'est de la Syrie avec le soutien américain ont livré 280 djihadistes irakiens aux autorités irakiennes, selon l'AFP.

    Le service de communication des affaires de sécurité des Forces démocratiques syriennes (FDS) a annoncé dans un communiqué avoir arrêté «un grand nombre» de djihadistes de Daech* «de plusieurs nationalités, dont plus de 500 Irakiens»,

    «À ce stade, 280 (Irakiens) ont été livrés», précise le communiqué.

    Reuters signale en se référant à deux sources militaires irakiennes que plus de 20 djihadistes étrangers ont été également remis à l'Irak, parmi lesquels 14 sont français.

    Un officier irakien en poste près de la frontière syrienne et qui a supervisé le transfert des prisonniers a déclaré à Reuters que la vingtaine d'étrangers avaient été remis à l'armée irakienne jeudi, en même temps qu'un groupe de djihadistes irakiens.

    Les forces de sécurité irakiennes avaient reçu une liste de noms à vérifier dans une base de données en coordination avec les autorités judiciaires, qui ont délivré des mandats d'arrêt contre des djihadistes.

    Le Premier ministre irakien Adel Abdel-Mehdi a déclaré mardi lors de sa conférence de presse hebdomadaire que son pays suivait de près la situation dans l'est de la Syrie, où les partisans de Daech* pourraient traverser la frontière pour passer en Irak.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Tags:
    Daech, Forces démocratiques syriennes (FDS), coalition anti-Daech, Adel Abdel-Mehdi, Irak, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik