International
URL courte
Sommet entre Trump et Kim à Hanoï (16)
0362
S'abonner

Alors que le dirigeant nord-coréen débarquait de son célèbre train blindé au Vietnam, un membre de sa délégation s’est précipité derrière lui à une vitesse surprenante.

Le train du leader nord-coréen Kim Jong-un est arrivé ce mardi 26 février au Vietnam, après un trajet de presque deux jours à travers la Chine, pour sa deuxième rencontre avec Donald Trump. Alors que le chef d'État débarquait de son fameux train blindé à son arrivée à la gare de Dong Dang, un membre de sa délégation s'est précipité derrière lui à une vitesse plutôt inattendue:

​On peut supposer qu'il s'agissait d'un traducteur qui devait assurer la communication entre le responsable vietnamien et le dirigeant communiste.

Après avoir traversé la Chine en train, Kim Jong-un doit entamer une visite officielle au Vietnam à l'invitation de son Président, Nguyen Phu Trong. Il devrait visiter des complexes industriels dans deux provinces du nord du pays. Il s'agit d'une première pour un dirigeant nord-coréen depuis 1964 et la visite officielle de Kim Il-sung au Vietnam.

Le Président américain, qui se rend à Hanoï à bord de son Air Force One, devrait atterrir dans la capitale vietnamienne dans la soirée de mardi. Sur son fil Twitter, Donald Trump a annoncé qu'il s'attendait à «un sommet très productif».

Dossier:
Sommet entre Trump et Kim à Hanoï (16)

Lire aussi:

Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Sous-marins: la Maison-Blanche réagit à la colère française en renvoyant à l’Australie le soin de s’expliquer
Chancelière sortante et couple franco-allemand: «Madame Merkel a laissé Macron sous la pluie»
Tags:
États-Unis, Chine, Corée du Nord, Vietnam, Kim Jong-un, Nguyen Phu Trong, Kim Il-sung, Donald Trump, sommet, visite, délégation, train blindé
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook