Ecoutez Radio Sputnik
    La police militaire dans l’aéroport belge de Zaventem

    Il aurait réussi à entrer dans l’aéroport de Bruxelles avec une ceinture explosive factice

    © AFP 2019 DIRK WAEM / BELGA
    International
    URL courte
    426

    Après le double attentat dans l’aéroport belge de Zaventem en 2016, les mesures de sécurité ont été renforcées. Pourtant un homme affirme y être entré muni d’une ceinture d’explosifs factice en franchissant les contrôles de sécurité de l’aéroport le 1er octobre 2018, rapporte le quotidien belge HLN.

    Presque trois ans se sont écoulés depuis la double explosion qui a frappé l'aéroport de Zaventem en Belgique, provoquée par trois kamikazes le 22 mars 2016, et le renforcement de la sécurité dans tout le pays par le gouvernement. Pourtant, ces mesures ne semblent pas si efficaces ni fiables.

    Le 1er octobre dernier, un passager a réussi à franchir les barrières de sécurité de l'aéroport de Zaventem avec une ceinture explosive factice et n'a pas été interpelé, relève jeudi le quotidien belge Het Laatste Nieuws à qui s'est confié ce même passager sous couvert de l'anonymat.

    «La ceinture était crédible, avec des fils, un détonateur et une substance ayant la même intensité que de vrais explosifs», a déclaré le passager en ajoutant: «lorsque j'ai été fouillé, je me suis fait passer pour un passager étranger qui ne parlait pas le néerlandais».

    En effet, lors de l'attentat du 22 mars 2016, les kamikazes ont également utilisé la substance en question afin de faire exploser le hall des départs de l'aéroport.

    Lors du contrôle de sécurité, le «passager étranger», afin d'expliquer l'existence du dispositif suspect sur soi, a déclaré que cet équipement était lié à son mal de dos et…est parvenu à passer la sécurité.

    «À ma grande surprise, j'ai été autorisé à poursuivre ma route», a-t-il raconté.

    De plus, il a ajouté que «le même jour, j'ai pu contourner par deux fois la sécurité avec un faux badge du personnel et j'ai pu passer avec un couteau sans me faire remarquer».

    Une double explosion s'est produite le 22 mars 2016 au matin dans le hall des départs de l'aéroport de Bruxelles. Une troisième explosion a eu lieu un peu plus tard dans un wagon de métro à la station Maelbeek. Les attentats perpétrés par trois kamikazes ont fait 32 morts au total et plus de 300 blessés. Cette vague d'attaques a été revendiquée par le groupe terroriste Daech*.

    *Organisation terroriste interdite en Russie

    Lire aussi:

    L’humoriste proche de Macron Yassine Belattar a été placé en garde à vue
    Plusieurs Roms lynchés dans les banlieues de Paris pour des fausses rumeurs (vidéos choc)
    Souveraineté d’Israël sur le Golan: Riyad commente la décision de Trump
    Tags:
    ceinture d'explosifs, aéroport, sécurité, attentat, Bruxelles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik