International
URL courte
5130
S'abonner

Dans la ville sud-coréenne de Busan, un cargo russe a été victime d’une double collision. Avant de percuter un grand pont routier, il a également heurté un bateau de croisière. La vidéo du choc avec le pont a été diffusée sur les réseaux sociaux.

40 minutes avant de percuter un grand pont routier dans la ville sud-coréenne de Busan, le cargo russe Seagrand a embouti un bateau de croisière, rapporte le quotidien The Korea Herald. La vidéo montrant l'épisode impliquant le pont a été mise en ligne.

L'Agence fédérale des transports maritimes et fluviaux russe a confié à Sputnik des détails de l'incident, qui s'est produit lors de la levée de l'ancre: le navire se déplaçait sans remorqueur ni bateau pilote.

La collision avec le pont a creusé un trou de cinq mètres de profondeur dans le Seagrand. Le mât de signal a été cassé. Pour autant, il n'y a pas de fuite détectée sur le cargo. L'incident n'a pas fait de victimes. Selon les informations provisoires, il n'y avait pas de cargaison à bord au moment de l'accident.

D'après le journal, le capitaine du navire, un citoyen russe dont le nom n'est pas divulgué, était ivre. Selon la police maritime, on a lui trouvé 0,86 ppm d'alcool dans son sang alors que la limite maximum légale est de 0,03 ppm. Le quotidien sud-coréen a fait remarquer qu'après sa collision avec le pont, le Seagrand avait manœuvré et essayé de partir.

On ignore pour le moment si, au moment des heurts, le capitaine était à la barre. Les garde-côtes de Corée du Sud ont expliqué que celui pilote un bateau ou donne des ordres en état d'ébriété peut encourir une peine.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Agriculteur en colère: marre des «écolo-bobos donneurs de leçons»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Tags:
bateau de croisière, cargo, collision, bateau, Busan, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook