Ecoutez Radio Sputnik
    Conseil de sécurité de l'Onu

    La Russie et la Chine posent leur veto à la résolution des USA sur le Venezuela à l'Onu

    © AP Photo / Mary Altaffer
    International
    URL courte
    4617811

    La Russie et la Chine ont mis leur veto à la résolution sur le Venezuela que les États-Unis ont présentée au Conseil de sécurité de l'Onu. Selon le représentant de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia, en cas d'adoption de cette résolution, ce serait le premier cas dans l'Histoire de destitution d'un Président dans un État souverain.

    La Russie et la Chine ont mis leur veto à la résolution sur le Venezuela que les États-Unis ont présentée au Conseil de sécurité des Nations unies. 

    «Probablement, les États-Unis ont pour but d'entrer dans l'Histoire. Si cette résolution était adoptée, ce serait le premier cas dans l'Histoire où le Conseil de sécurité destituerait un Président et en nommerait un autre dans un pays souverain», a tenu à souligner représentant de la Russie auprès de l'Onu, Vassili Nebenzia.

    Vassili Nebenzia a appelé le Conseil de sécurité à voter contre la résolution américaine, l'ayant qualifié de «publicité propagandiste, dictée en majorité par des considérations politiques intérieures»:

    «Nous sommes désolés qu'on y implique de nouveau le Conseil de sécurité».

    «Est-ce la démocratie mondiale en action?» s'est-t-il adressé aux diplomates rassemblés dans la salle. 

    Des médias ont précédemment annoncé que Washington avait rédigé un projet de résolution proposant notamment d'organiser une élection présidentielle anticipée au Venezuela. Toutefois, les États-Unis n'ont pas encore soumis leur texte au Conseil de sécurité.

    Le représentant de la Russie auprès de l'Onu, Vassili Nebenzia, a déclaré que la Russie avait aussi préparé un projet de résolution, appelant en revanche à soutenir la souveraineté et l'intégrité territoriale du Venezuela et à utiliser toutes les méthodes diplomatiques pour régler la situation.

    Tags:
    veto, Conseil de sécurité de l'Onu, Venezuela, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik