Ecoutez Radio Sputnik
    Avion d'observation américain Boeing OC-135B

    Un avion espion US survole le territoire russe

    CC BY-SA 2.0 / Airwolfhound / OC-135B Open Skies - RAF Mildenhall Feb 2010
    International
    URL courte
    3323
    S'abonner

    Pour la deuxième fois en huit jours, un avion militaire américain a été aperçu dans la partie orientale de la Russie, selon le site PlaneRadar. Ce vol est permis dans le cadre du traité Ciel ouvert.

    Un avion de l'US Air Force a effectué un vol de reconnaissance en Russie, indique le portail de surveillance aérienne PlaneRadar.

    Selon les données publiées par le site, un Boeing OC-135B Open Skies immatriculé 61-2670 a été repéré à 6h05, heure de Moscou, au-dessus de la ville de Komsomolsk-sur-l'Amour, dans l'Extrême-Orient russe.

    L'aéronef se dirigeait vers Oulan-Oudé, capitale de la république russe de Bouriatie, précise PlaneRadar, ajoutant qu'à 8h20 l'appareil survolait la ville de Tchita.

    Le vol a été réalisé dans le cadre du Traité Ciel ouvert, signé en 1992 par les membres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

    Ce document met en place un programme de vols de surveillance non armés sur la totalité du territoire des États parties. Il vise à renforcer la compréhension et la confiance mutuelles en donnant à tous ses participants, quelle que soit leur importance, un rôle direct dans la collecte d'informations sur les forces militaires des autres États membres. Les États-Unis l'ont ratifié en 1993 et la Russie en 2001, ce qui a permis au traité d'entrer en vigueur le 1er janvier 2002.

    Ce nouveau survol intervient seulement une semaine après l'apparition d'un autre avion militaire américain qui, le 23 février, est également passé au-dessus de Tchita (ville du sud-est de la Sibérie).

    Ces derniers temps, les avions espions étrangers, et notamment américains, sont de plus en plus souvent aperçus en Russie. Au cours de l'année 2018, les militaires nationaux ont enregistré et escorté 980.000 aéronefs, dont 3.000 avions de combat étrangers ainsi que des avions espions.

    Tags:
    survol, Traité Ciel ouvert, Boeing OC-135B, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik