International
URL courte
Présidentielle en Algérie (2019) (59)
364020
S'abonner

Alors que le Président algérien a récemment annoncé sa décision de briguer un 5e mandat, des rumeurs courent dans les médias sur son hospitalisation aux Hôpitaux universitaires de Genève et la chaîne libanaise Al Mayadeen informe ce samedi qu'il serait dans un «état critique». Sputnik a contacté l'établissement, mais n'a reçu aucune confirmation.

Le Président algérien est dans un «état critique», relate la chaîne libanaise Al Mayadeen, se référant à une source médicale à Genève, où Abdelaziz Bouteflika, qui vient d'avoir 82 ans, serait hospitalisé. Ayant contacté les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) où d’après la source évoquée par le média libanais le dirigeant algérien se ferait soigner, Sputnik n’a reçu aucune confirmation de ces faits. Prié de confirmer les informations selon lesquelles l’établissement médical en question accueille le chef de l’État algérien, l’interlocuteur de l’agence a déclaré n’en posséder aucune connaissance.

D’après les informations de la source de la chaîne Al Mayadeen, «Abdelaziz Bouteflika est aux soins intensifs et personne n’a accès à lui». La sécurité est renforcée à l’étage l’accueillant.

Et d’ajouter que «l’état de Bouteflika est critique, il est pratiquement inconscient. Les médecins le soignant ne peuvent pas lui délivrer une attestation l’autorisant à poursuivre le travail».

Pour rappel, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, a été victime d'un AVC en 2013. Le 20 février il a annoncé qu'il se présenterait pour un 5e mandat. Suite à l'annonce de sa candidature à l'élection présidentielle du 18 avril 2019, des manifestations populaires la dénonçant ont eu lieu dans plusieurs villes d'Algérie.

Dossier:
Présidentielle en Algérie (2019) (59)

Lire aussi:

Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
Le corps d’un homme mort depuis six ans découvert grâce… à des pigeons
Macron au Liban: cette «déambulation dans les rues ressemblait plus à une campagne à l’adresse des Français»
Tags:
hospitalisation, santé, Al-Mayadeen, Abdelaziz Bouteflika, Algérie, Genève, Suisse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook