Ecoutez Radio Sputnik
    Mafia (image d'illustration)

    Le deuxième plus dangereux criminel italien interpellé à Naples après 14 ans de cavale

    CC BY 2.0 / Eneas De Troya / Mafias del Mundo: The Carlton Crew
    International
    URL courte
    1251

    Le chef de la mafia napolitaine Camorra, Marco Di Lauro, considéré comme le numéro deux des criminels italiens les plus dangereux, a été arrêté en Italie après 14 ans de cavale.

    Le chef de la mafia napolitaine Camorra a été interpellé ce samedi 2 mars, selon la presse locale. Marco Di Lauro a occupé pendant longtemps la deuxième place sur la liste des criminels les plus dangereux d'Italie. L'interpellation a été faite à Naples suite à une opération conjointe de la police et des carabiniers. Marco Di Lauro, âgé de 38 ans, a été arrêté sans résistance dans le quartier de Chiaiano, où il se trouvait avec sa femme.

    Le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, a salué une opération très importante.

    «Pas de répit pour les criminels», a-t-il commenté.

    En mai 2012, la cour d'appel de Naples a condamné Marco Di Lauro à l'emprisonnement à perpétuité pour l'assassinat d'un jeune italien innocent Attilio Romano fait par les mafieux par erreur en janvier 2005.

    Marco Di Lauro a pris la fuite après qu'il a échappé à un coup de filet de la police connu sous le nom de «nuit des menottes». Son père Paolo était à la tête de la Camorra, qui contrôlait les quartiers pauvres de Scampia et de Secondigliano à Naples, relate l'AFP.

    Depuis 2004, Marco Di Lauro a été la deuxième personne la plus recherchée en Italie pour ses activités liées à la mafia. Il n'était précédé que par le chef de la mafia sicilienne Cosa Nostra, Matteo Messina Denaro.

    Lire aussi:

    Possible attentat aux Pays-Bas: la police révèle l'origine du tireur présumé
    «Ici c'est Nancy, pas l'Algérie»: face-à-face tendu avec des identitaires à Nancy (vidéos)
    À Paris, l’argent du trafic de drogue était bien au chaud dans une voiture diplomatique
    Tags:
    police, fuite, interpellation, mafia, Matteo Salvini, Naples, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik