Ecoutez Radio Sputnik
    Athènes

    Un expert russe de l’énergie arrêté en Grèce à la demande de Kiev, selon son avocat

    © Sputnik . Vladimir Rodionov
    International
    URL courte
    7359

    L’expert russe dans le secteur de l'énergie Ievgueni Kalinine a été interpellé en Grèce à la demande des autorités ukrainiennes, a fait savoir à Sputnik son avocat Yannis Rakhiotis, ajoutant qu’il s’agit d’une affaire politique.

    À la demande de l'Ukraine, le spécialiste russe de l'énergie Ievgueni Kalinine a été arrêté le 28 février en Grèce où il s'était rendu pour un voyage d'affaires, a indiqué à Sputnik son avocat Yannis Rakhiotis.

    «Tard dans la soirée de jeudi, l'expert russe dans le secteur de l'énergie Ievgueni Kalinine a été interpellé à l'aéroport d'Athènes. L'arrestation a été faite à la demande de l'Ukraine. Kalinine était en Grèce pour un voyage d'affaires. C'est un spécialiste du pétrole bien connu», a expliqué l'avocat.

    Selon lui, l'audience sur l'affaire de l'expert russe s'est déroulée vendredi, et «sur décision du procureur, Kalinine a été envoyé en prison jusqu'à ce que la demande d'extradition de l'Ukraine soit remise à la Grèce».

    Yannis Rakhiotis a également indiqué que Kiev accusait Ievgueni Kalinine d'avoir violé les lois fiscales alors que ce dernier travaillait dans le pays.

    «Néanmoins, il s'agit d'une affaire politique. Kalinine se trouve sur la liste du célèbre site Mirotvorets. Il est poursuivi pour le fait qu'il travaillait pour des entreprises qui auraient été contrôlées par des partisans de l'ancien Président ukrainien, Viktor Ianoukovytch», a souligné l'interlocuteur de Sputnik.

    D'après M.Rakhiotis, il a informé le procureur que l'expert russe figurait sur la liste de l'ONG éponyme Mirotvorets.

    Auparavant, l'ambassade russe en Grèce avait annoncé avoir apporté toute l'assistance nécessaire à Ievgueni Kalinine.

    Le site et l'ONG éponyme Mirotvorets se positionne comme un «centre de recherche visant à recenser tout délit portant atteinte à la sécurité nationale de l'Ukraine, à la paix, à l'humanité et au droit international public». En outre, il donne accès à des «informations destinées aux autorités judiciaires et aux services spéciaux concernant certains groupes terroristes pro-russes, des séparatistes, des mercenaires, des criminels de guerre et des assassins».

    Tags:
    arrestation, énergie, pétrole, Mirotvorets (site ukrainien), Athènes, Kiev, Grèce, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik