Ecoutez Radio Sputnik
    John Bolton

    Washington veut «une coalition» pour changer le pouvoir au Venezuela, selon Bolton

    © AP Photo / Alex Brandon
    International
    URL courte
    27776

    La partie américaine veut créer «une coalition aussi large que possible» afin d'assurer le transfert de pouvoir de Nicolas Maduro à Juan Guaido, a reconnu John Bolton.

    Les États-Unis souhaitent créer une coalition en vue de changer le pouvoir au Venezuela, a déclaré le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton.

    «Nous cherchons à recueillir un soutien pour le transfert pacifique du pouvoir de Nicolas Maduro à Juan Guaido, que nous reconnaissons comme Président par intérim […]. Je voudrais voir une coalition aussi large que possible pour changer Maduro et l'ensemble de son régime corrompu», a fait savoir M.Bolton dans un entretien accordé à CNN.

    Selon lui, Washington ne renonce pas à la doctrine Monroe qui veut que les États-Unis sont responsables de ce qui se passe sur le continent américain, considéré comme leur zone d'influence.

    «Comme j'ai déjà dit à la fin de l'année dernière, nous suivons de près la "troïka de la tyrannie", à savoir Cuba, le Nicaragua et Maduro», a souligné le responsable.

    Fin janvier, l'opposant vénézuélien Juan Guaido s'est autoproclamé Président en exercice du pays et a prêté serment au cours d'une manifestation. Donald Trump l'a alors reconnu en tant que Président par intérim.

    Une cinquantaine de pays, dont le Royaume-Uni et l'Allemagne, ont suivi l'exemple de Washington. La France a également reconnu M.Guaido comme «Président en charge». La Chine, la Russie, la Turquie et le Mexique ont apporté leur soutien au gouvernement en place.

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Le ministère de la Défense annonce la mort de trois militaires russes en Syrie
    Tags:
    ingérence, changement de régimes, protestations, crise, doctrine Monroe, Donald Trump, Juan Guaido, Nicolas Maduro, John Bolton, États-Unis, Venezuela
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik