International
URL courte
181
S'abonner

Le nombre de manifestations enregistrées à Bruxelles a doublé par rapport à 2010, avoisinant maintenant le millier, selon les autorités. Cependant, la majorité d’entre elles ne concernent pas la cause belge.

995 manifestations ont eu lieu en 2018 à Bruxelles. Un record. Ce chiffre est deux fois supérieur à celui enregistré en 2010, a fait savoir le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close, cité par les médias belges.

Toutefois, «80% des manifestations n'ont pas le moindre lien avec la Belgique», a indiqué aux journalistes M. Close, qui délivre les autorisations.

«Tout comme Bruxelles s'est transformée en cité cosmopolite sans trop le voir, elle est devenue un lieu d'expression sans trop s'en rendre compte», a-t-il expliqué. «Tout le monde vient manifester ici parce qu'il y a les institutions européennes, les médias internationaux…».

Ces manifestations sont massivement organisées pour dénoncer la situation au Congo, au Venezuela ou en Turquie, a pour sa part indiqué Daniel Van Calck, représentant du secrétariat de la police centrale. Les démonstrations sont rarement interdites, juste trois ou quatre par an, selon lui.

Lire aussi:

Ces communes privées de leurs médecins réfractaires à l’obligation vaccinale
«Le Pr Raoult est responsable de milliers de décès évitables dans les pays francophones», selon un microbiologiste belge
Macron demande pardon aux harkis, il est interrompu en plein discours - vidéo
Les soignants non vaccinés peuvent-ils exercer un autre emploi lors de leur suspension?
Tags:
Bruxelles, Belgique, Philippe Close, Daniel Van Calck, manifestation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook