International
URL courte
5714
S'abonner

Sur fond de tensions intenses qui font suite à un attentat contre des militaires indiens revendiqué par un groupe pakistanais, l’armée de l’air du Pakistan affirme avoir empêché un sous-marin indien d’entrer dans ses eaux territoriales.

La Marine pakistanaise affirme avoir dépisté un sous-marin indien qui tentait de pénétrer dans les eaux territoriales du pays, relate mardi le quotidien pakistanais Dawn.

«La marine de guerre pakistanaise continuera de protéger la frontière maritime de son pays et est capable de réagir à n'importe quelle agression», lit-on dans une déclaration diffusée par le journal.

​La dernière fois que le Pakistan avait coupé court à une tentative de pénétration d'un sous-marin indien dans ses eaux territoriales remonte à 2016, selon le journal.

​La tension persiste entre l'Inde et le Pakistan à la suite d'un attentat à la voiture piégée contre une colonne de militaires indiens perpétré le 14 février dans l'État frontalier indien du Jammu-et-Cachemire. L'attaque, qui a tué 41 policiers réservistes, a été revendiquée par le groupe islamiste Jaish-e-Mohammed (JeM), qui milite pour le rattachement du Cachemire indien au Pakistan.

Le 26 février, l'armée de l'air indienne a frappé un camp de ce groupe sur le territoire pakistanais. Le lendemain, Islamabad a déclaré que ses avions ont attaqué, en réponse, des sites militaires dans le Jammu-et-Cachemire. Les deux pays affirment avoir abattu des avions de l'ennemi lors d'un combat aérien massif, le premier depuis la troisième guerre indo-pakistanaise de 1971.

Lire aussi:

L’UE réagit aux sanctions contre l’Iran rétablies unilatéralement par les États-Unis
Notre-Dame: les experts forestiers jugent la nouvelle charpente en chêne «résolument moderne» - vidéo
Il rate son arrêt de train et menace une contrôleuse avec un couteau en Savoie
Tags:
interception, sous-marin, Inde, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook