International
URL courte
6261
S'abonner

Les autorités syriennes déploient d'importants efforts pour aider les réfugiés d'Al-Roukban qui vivent une véritable catastrophe humanitaire. Ceux-ci peuvent désormais quitter le camp et compter sur l'entreprise textile à la périphérie de Damas qui est prête à leur accorder un emploi et une chambre en foyer.

Les entreprises syriennes commencent à embaucher des réfugiés du camp d'Al-Roukban, qui se trouve sur le territoire contrôlé par la coalition occidentale. Là-bas, la situation frôle la catastrophe humanitaire.

Les réfugiés tentent de quitter le camp le plus vite possible. L'usine textile à la périphérie de Damas est prête, non seulement à leur accorder un emploi, mais également à les accueillir, en mettant à leur disposition une chambre en foyer.

L'entreprise, qui fabrique des pansements pour les militaires syriens, n'a jamais cessé son activité, même sous les bombardements quotidiens et dans les conditions d'un blocus complet. À l'heure actuelle, elle élargit la gamme de ses articles et vient d'entamer la production d'uniformes militaires.

L'usine doit être modernisée prochainement, les contrats pour la livraison de nouveaux équipements étant déjà signés.

La Syrie et la Russie ont dépêché samedi dernier des bus vers le camp pour évacuer les réfugiés voulant le quitter, mais les Américains ont refusé d'ouvrir le passage dans la zone d'Al-Tanf au convoi humanitaire, avait déclaré le chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Sergueï Solomatine.

Il a indiqué que les réfugiés continuaient de regagner leurs foyers et qu'avec le concours du Centre, 10 points de passage, dont un maritime et un autre aérien, ainsi qu'un couloir humanitaire avaient été mis en place. Selon les données disponibles au 28 février, plus de 224.000 personnes ont quitté l'enceinte du camp qui abrite actuellement environ 50.000 réfugiés syriens.

Lire aussi:

L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Sectarisme, boycott et chasse aux sorcières dans les universités: la France à la mode US?
Un commissariat de police attaqué aux cocktails Molotov dans le Lot
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
convois humanitaires, chambre, emploi, camp, réfugiés, couloir humanitaire, crise humanitaire, coalition anti-Daech, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Sergueï Solomatine, Rukban, Al-Tanf, États-Unis, Russie, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook