Ecoutez Radio Sputnik
    Des avocats algériens franchissent par la force des cordons de police pour atteindre le bâtiment du Conseil constitutionnel

    Le Conseil constitutionnel algérien rejette un appel contre la candidature de Bouteflika

    © REUTERS / Zohra Bensemra
    International
    URL courte
    938

    Le Conseil constitutionnel algérien a refusé d'envisager un appel contre la candidature d’Abdelaziz Bouteflika qui se présente pour un cinquième mandat consécutif, a annoncé jeudi la chaîne d'information Sky News Arabia.

    L'appel d’un groupe d’avocats algériens contre la candidature d’Abdelaziz Bouteflika à la fonction de Président du pays a été rejeté par le Conseil constitutionnel algérien, indique la chaîne d'information Sky News Arabia.

    Comme le montrent des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, plusieurs avocats du barreau d'Alger se sont rassemblés jeudi, devant le siège du Conseil constitutionnel, pour réclamer que M.Bouteflika renonce à sa candidature pour un cinquième mandat consécutif.

    ​Sur les images, il est possible de voir également des avocats franchir par la force des cordons de police pour atteindre le bâtiment du Conseil constitutionnel.

    Pour rappel, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, a été victime d'un AVC en 2013. Le 20 février, il a annoncé qu'il se présenterait pour un 5e mandat. Suite à l'annonce de sa candidature à l'élection présidentielle du 18 avril 2019, des manifestations populaires la dénonçant ont eu lieu dans plusieurs villes d'Algérie.

    À son tour, Abdelghani Zaalane, directeur de la campagne électorale d'Abdelaziz Bouteflika, a démenti récemment, dans une interview accordée au quotidien algérien El Khabar, les allégations selon lesquelles l'état de santé de l'actuel Président algérien se serait fortement détérioré. Il a précisé qu’il «ne [suscitait] aucune préoccupation».

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Une source diplomatique explique le but de l’arrivée de militaires russes à Caracas
    Tags:
    Abdelaziz Bouteflika, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik