International
URL courte
7155
S'abonner

Selon une source citée par le site Tout su l’Algérie, la société française Atos, un des leaders mondiaux en matière de digitalisation, va s’installer en Algérie. Elle compte accompagner le pays dans ses projets de numérisation de son économie. Sputnik a contacté le siège social d’Atos en France pour avoir confirmation, sans succès.

Atos, géant français de l'informatique, est en passe de s'implanter en Algérie, a indiqué une source proche de l'entreprise au site d'information Tout sur l'Algérie (TSA). Sputnik a tenté de vérifier l'information auprès de la direction générale de la société en France, sans succès.

«Atos va créer des emplois en Algérie et s'inscrit dans le long terme», a affirmé la source à TSA, indiquant que la filiale algérienne aura comme nom Atos Bull Algérie.

Alors que l'Algérie se lance dans la numérisation de son économie, notamment concernant le paiement électronique, la même source a annoncé que «nous voulons accompagner les entreprises algériennes à mettre en place des systèmes d'information, et l'Algérie dans la transformation digitale».

Ainsi, toujours selon cette source, l'entreprise compte recruter des centaines de développeurs pour mener à bien ses projets. «Nous avons d'excellents informaticiens qui ont besoin d'être formés, encadrés et accompagnés et Atos peut le faire, ce qui va donner à nos développeurs la possibilité d'exercer au sein d'un géant mondial de l'informatique», a-t-elle soutenu.

Atos créera sa joint-venture en association avec Mourad Oulmi, PDG de l'entreprise algérienne automobile SAVAC Production, selon la règle 49/51 de l'investissement étranger en vigueur dans le pays.

Atos est l'un des leaders mondiaux de la transformation digitale, avec un chiffre d'affaires proche de 13 milliards d'euros en 2018 et plus de 120.000 collaborateurs dans 73 pays.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Deux ex-agents secrets français condamnés à 8 et 12 ans de prison pour trahison
La diplomatie russe ironise sur les propos de Trump concernant ses nouveaux missiles
Tags:
entreprise, Atos, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook