Ecoutez Radio Sputnik
    La mer Rouge et le Nil depuis la Station spatiale internationale

    Une gigantesque réserve de gaz cachée en mer Rouge, selon un ministre saoudien

    © Photo. Russian Federal Space Agency/Yuri Malenchenko
    International
    URL courte
    13834

    Des réserves colossales de gaz naturel détectées en mer Rouge, a annoncé le ministre saoudien de l’Énergie, de l’Industrie et des Ressources minières ce jeudi 7 mars. Sa déclaration a été citée par la chaîne de télévision Al-Arabiya.

    D’énormes réserves de gaz naturel dorment en mer Rouge, a informé la chaîne de télévision Al-Arabiya, citant les propos de Khaled A. al-Faleh, ministre saoudien de l'Énergie, de l'Industrie et des Ressources minières.

    «Le ministre de l'Énergie a déclaré que des réserves gigantesques de gaz naturel avaient été découvertes en mer Rouge», a annoncé la chaîne de télévision. Cependant, le média n'a communiqué aucune information supplémentaire à ce sujet.

    Les pays bordant la mer Rouge à l'ouest sont l'Égypte, le Soudan et l'Érythrée, alors que l'Arabie saoudite et le Yémen la bordent du côté est.

    Khaled A. al-Faleh a aussi déclaré que la compagnie saoudienne Saudi Aramco étudiait les possibilités d'investir en une série de projets de gaz naturel liquéfié (GNL) aux États-Unis et dans le domaine de la pétrochimie en Afrique du Sud, a indiqué Al-Arabiya.

    Lire aussi:

    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Les derniers mots des pilotes du crash du Boeing 737 MAX révélés par les boîtes noires
    Tags:
    réserve naturelle, gaz naturel liquéfié (GNL), Saudi Aramco, Erythrée, mer Rouge, Soudan, Arabie Saoudite, Egypte, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik