Ecoutez Radio Sputnik
    Marche à Istanbul

    À Istanbul, la police fait usage de gaz lacrymogène contre une marche de féministes

    © REUTERS / Kemal Aslan
    International
    URL courte
    81415

    Réunies à Istanbul pour la traditionnelle marche des féministes organisée à l’occasion de la Journée internationale des femmes, des militantes ont essuyé des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes après avoir refusé d’obéir aux ordres de la police et de se dissiper.

    Les forces de l’ordre d’Istanbul, en Turquie, ont eu recours à des gaz lacrymogènes contre les participantes à la marche Nuit des féministes tenue ce 8 mars, rapporte la chaîne T24. 

    D’après celle-ci, les femmes prévoyaient de tenir une action devant le Centre culturel français à 17h30 (heure de Paris). Avant que la marche ne débute, elles se sont réunies dans les rues avoisinantes de l’avenue d’Istiklal et se sont mises à lancer des cris aux policiers. 

    Sommées par les forces de l’ordre de quitter les lieux, les femmes ont refusé de s’exécuter. Alors, les policiers ont fait usage de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes. Une partie des manifestantes a été repoussée vers la place Taksim, tandis que les autres ont été bloquées par la police, informe la chaîne, qui rappelle que cette marche se tient annuellement depuis 2003.

    Lire aussi:

    La France au seuil d’une révolution? Le sondage alarmant de l’Ifop
    Gilets jaunes: l’armée sera déployée samedi pour sécuriser des bâtiments
    Les derniers mots des pilotes du crash du Boeing 737 MAX révélés par les boîtes noires
    Tags:
    police, marche, femmes, Istanbul, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik