Ecoutez Radio Sputnik
    des manifestations en Algérie

    Près de deux cent personnes interpellées durant les manifestations en Algérie

    © REUTERS / Zohra Bensemra
    International
    URL courte
    Présidentielle en Algérie (2019) (50)
    774

    Les forces de l'ordre algériennes, dont 112 membres ont été blessés, ont arrêté ce vendredi à travers le pays 195 participants aux manifestations contre un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika, écrit le site TSA.

    Selon les premières informations, 112 membres des forces de l'ordre ont été blessés et 195 personnes arrêtées lors des manifestations qui se sont déroulées vendredi dans la capitale et plusieurs autres villes d'Algérie, indique le site TSA, se référant aux autorités du pays.

    Citant la Direction générale de la sûreté nationale du pays, le média écrit:

    «À la fin de cette journée du vendredi 8 Mars 2019, au niveau des quartiers de Krim Belkacem et Didouche Mourad, un nombre importants de délinquants s'est manifesté dans le but de commettre des actes de saccage et de vandalisme. L'intervention des services de police a permis l'interpellation de 195 individus, objets actuellement d'enquêtes approfondies».

    Des centaines de milliers de manifestants sont descendues pour le troisième vendredi consécutif dans les rues d'Alger et des grandes villes d'Algérie pour demander au président Abdelaziz Bouteflika de ne pas présenter sa candidature à un cinquième mandat.

    Pour rappel, Abdelaziz Bouteflika, au pouvoir depuis 1999, a été victime d'un AVC en 2013. Le 20 février, il a annoncé qu'il se présenterait pour un cinquième mandat. Suite à l'annonce de sa candidature à l'élection présidentielle du 18 avril 2019, des manifestations populaires la dénonçant ont eu lieu dans plusieurs villes d'Algérie.

    Dossier:
    Présidentielle en Algérie (2019) (50)

    Lire aussi:

    Michel Maffesoli: «nous allons voir resurgir des manifestations tribales!»
    Violences au Mans: un forain grièvement blessé au pied (vidéo choc)
    Le ministère de la Défense annonce la mort de trois militaires russes en Syrie
    Tags:
    Abdelaziz Bouteflika, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik