Ecoutez Radio Sputnik
    Abdelaziz Bouteflika

    L’entourage de Bouteflika envisagerait un report de l’élection

    © AP Photo / Sidali Djarboub, File
    International
    URL courte
    Présidentielle en Algérie (2019) (52)
    1539

    L’élection présidentielle en Algérie prévue pour le 18 avril pourrait être reportée de 10 à 12 mois, signale ce samedi le site d’information Tout sur l'Algérie se référant à ses sources.

    Sur fond de manifestations contre un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika, l'entourage du Président algérien devrait proposer un report de l'élection présidentielle de 10 à 12 mois, relate le site Tout sur l'Algérie (TSA).

    D'après le média, une telle suggestion sera faite lors d'une réunion du cercle rapproché de Bouteflika qui aura lieu ce samedi ou dimanche afin d'évaluer la situation après la nouvelle mobilisation du 8 mars.

    En outre, toujours selon TSA, l'entourage compte «répondre favorablement à la principale revendication des manifestants», à savoir le renoncement du Président à un cinquième mandat.

    «Il accompagnerait cette proposition d'une série de garanties destinées à montrer sa bonne foi: mise en œuvre anticipée des derniers engagements du Président dont la Conférence nationale et la révision de la Constitution, constitution d'un gouvernement technocratique d'union nationale.»

    Le média précise que le pouvoir n'a pas encore dévoilé ses intentions exactes, mais «il est peu probable qu'il accepte d'être exclu du processus, ce que réclame une partie de l'opposition».

    Le 8 mars, des centaines de milliers de manifestants sont descendus pour le troisième vendredi consécutif dans les rues d'Alger et des grandes villes d'Algérie pour demander au Président Abdelaziz Bouteflika de ne pas présenter sa candidature à un cinquième mandat.

    Dossier:
    Présidentielle en Algérie (2019) (52)

    Lire aussi:

    Téhéran estime que Washington a abattu l'un de ses propres drones par erreur
    L’Iran rappelle aux États-Unis leur situation géographique
    Merkel réagit aux doutes sur ses capacités à diriger suite à ses crises de tremblements
    Tags:
    entourage, report, élection présidentielle, Abdelaziz Bouteflika, Alger
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik