International
URL courte
6217
S'abonner

Des images montrant une colonne de fumée noire dans le centre de Stockholm ont déferlé ce dimanche en ligne et les médias ont fait état d’une puissante explosion. Peu après, la police a confirmé qu’une déflagration s'était produite dans un bus et serait due à du gaz qui aurait été utilisé à la place de l’essence.

L'explosion d'un bus à 11h25 dans le quartier de la gare centrale, dans le centre de la capitale suédoise, a été signalée dans un premier temps par de nombreux internautes qui ont posté sur les réseaux sociaux des images d'une colonne de fumée noire. Les forces de l'ordre se sont rendues sur place immédiatement.

Ensuite, il a été confirmé par la porte-parole de la police qu'il n'y avait pas de passagers dans le bus au moment des faits.

«Il n'y avait pas de passagers dans le bus. Je ne sais pas comment ça se passe avec le conducteur, mais je n'ai aucune information selon laquelle quelqu'un serait blessé», a souligné la porte-parole de la police Carina Skagerlind citée par le média.

Selon les sources policières relayées dans les journaux Expressen et Aftonbladet, l'explosion aurait été causée lorsqu'un tube contenant du carburant a heurté une ouverture de tunnel. Ainsi, le réservoir avec le gaz qui aurait été utilisé à la place de l'essence aurait explosé.

Aftonbladet informe que le conducteur a été blessé et conduit à l'hôpital. La police a exclu la piste terroriste, relatent les médias.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Coronavirus: Paris n’est pas assez préparée, selon Agnès Buzyn
Tags:
flammes, bus, explosion, police, Stockholm
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook