International
URL courte
0 25
S'abonner

Un Airbus russe avec 225 personnes à bord a effectué un atterrissage d'urgence en Azerbaïdjan: le commandant de l'équipage soupçonnait qu'il y avait une bombe à bord de l'appareil, d'après l'aéroport international de Bakou. L'avion poursuivra son vol mardi: les passagers répondent aux questions des services secrets, note Ural Airlines.

Un avion de la compagnie aérienne russe Ural Airlines effectuant le vol Bahreïn-Moscou a effectué un atterrissage d'urgence à Bakou, en Azerbaïdjan,  suite à une alerte à la bombe, a annoncé le service de presse de l'aéroport de Bakou.

«Le 11 mars, un Airbus A321 de la compagnie Ural Airlines, reliant Bahreïn à Moscou, s'est posé à l'aéroport international Heydar Aliyev de Bakou, à 14h56 heure locale (10h56 UTC). Le commandant de l'équipage soupçonnait qu'il y avait une bombe à bord de l'appareil», a indiqué le service de presse.

«L'équipage du vol U6-1116 a reçu une information sur la présence d'objets étrangers à bord. L'équipage a demandé à l'aéroport de Bakou, le plus proche, l'autorisation de se poser en urgence pour un examen supplémentaire de l'appareil», a noté le service de presse.

​Au total, 225 personnes se trouvaient à bord de l'Airbus. Les passagers ont été évacués d'urgence sur décision du commandant de l'équipage.

Les services d'urgence de l'aéroport ont été mis en état d'alerte, précise le service de presse.

L'avion a été inspecté à Bakou, aucun objet dangereux n'a été trouvé.

Toutefois, l'avion ne décollera à destination de Moscou que mardi matin, à 10h00 heure locale. Les passagers doivent répondre aux questions des services secrets, ils passeront une nuit à Bakou, a annoncé Ural Airlines.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
avion, alerte à la bombe, atterrissage d'urgence, Airbus A321, Ural Airlines, Bakou, Azerbaïdjan, Bahreïn, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook