Ecoutez Radio Sputnik
    Recep Tayyip Erdogan

    Erdogan accuse des féministes de ne pas respecter l’islam

    © Sputnik . Alexeï Vitvitski
    International
    URL courte
    11149

    Le dirigeant turc a critiqué les participants à un défilé à l’occasion de la Journée des droits de la femme, invoquant leur «manque de respect» à l’islam.

    Recep Tayyip Erdogan a fustigé les participants à une marche organisée à Istanbul à l'occasion de la Journée internationale de la femme pour avoir scandé des slogans pendant l'appel à la prière musulmane.

    Sur un enregistrement devenu viral, mais dont l'authenticité n'a pas été confirmée, des hommes et des femmes défilant à Istanbul continuent de chanter au moment de l'appel à la prière.

    «Un groupe, qui s'est rassemblé sur la place Taksim, prétendument pour la Journée internationale de la femme, […] s'est comporté grossièrement en chantant et sifflant pendant l'appel à la prière», a déclaré le Président turc lors d'une réunion électorale pendant laquelle il a diffusé un extrait de la vidéo en question.

    Vendredi 8 mars, des milliers de personnes ont défilé sur l'avenue piétonnière et commerçante Istiklal, à Istanbul, en dépit de l'interdiction de toute manifestation dans la zone. Selon l'AFP, la police a fini par disperser la marche en tirant des grenades lacrymogènes dans la foule. En 2018, une manifestation similaire s'était déroulée dans le calme.

    Lire aussi:

    Madonna et les candidats islandais sortent un drapeau palestinien lors de l’Eurovision en Israël (images)
    Ce cadeau de Cristiano Ronaldo aux Palestiniens pour le ramadan
    À Reims, une femme tombe au passage des policiers, BFMTV suspend l’image
    Tags:
    prières, grenades lacrymogènes, islam, manifestation, Journée internationale des femmes, Recep Tayyip Erdogan, Istanbul, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik