International
URL courte
4280
S'abonner

Le bureau du poids lourd de l’économie vénézuélienne devrait être ouvert à Moscou dans un délai de deux mois, selon l’ambassadeur du pays latino-américain en Russie.

Caracas s’attend à ce que le siège de sa compagnie pétrolière nationale PDVSA soit ouvert à Moscou d’ici deux mois, a déclaré à Sputnik l’ambassadeur vénézuélien en Russie Carlos Rafael Faria Tortosa.

«Cela doit avoir lieu approximativement en mai, dans deux mois. Nous travaillons sur cela», a fait savoir le diplomate.

D’après lui, la date de l’ouverture du siège de PDVSA dans la capitale russe pourrait être précisée lors d’une réunion de la commission intergouvernementale prévue pour début avril.

Précédemment, la vice-Présidente vénézuélienne Delcy Rodriguez avait annoncé la fermeture du bureau à Lisbonne du groupe public PDVSA, poids lourd de l’économie nationale, et son transfert à Moscou.

Fin janvier, Washington a introduit un nouveau volet de sanctions à l’encontre des autorités vénézuéliennes, en vertu duquel la compagnie pétrolière nationale PDVSA n’est plus autorisée à bénéficier des revenus de son commerce avec les États-Unis tandis que ses avoirs à l’étranger sont bloqués.

Caracas a qualifié ces mesures d’illégales et accusé les États-Unis de chercher à mettre la main sur les réserves de pétrole vénézuéliennes.

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Miss France 2020 sauvée par les pompiers lors d’un incendie dans son immeuble à Paris
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Tags:
sanctions, transfert, siège, pétrole, PDVSA, Carlos Rafael Faria Tortosa, Delcy Rodriguez, États-Unis, Moscou, Venezuela, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook