Ecoutez Radio Sputnik
    Un avion

    L'UE ferme son espace aérien aux Boeing 737 MAX

    © Sputnik . Anton Denisov
    International
    URL courte
    Crash d’un Boeing 737 en Éthiopie (42)
    15320
    S'abonner

    Les Boeing 737 MAX ne pourront pas voler dans l'espace aérien de l'UE jusqu'à la fin de l'enquête sur le crash du Boeing d'Ethiopian Airlines près d'Addis-Abeba, a indiqué l'Agence européenne de la sécurité aérienne.

    L'UE ferme son espace aérien aux Boeing 737 MAX jusqu'à la fin de l'enquête sur le crash du Boeing d'Ethiopian Airlines, a annoncé l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA).

    «Suite au tragique accident du vol ET302 d'Ethiopian Airlines impliquant un Boeing 737 MAX 8, l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) prend toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des passagers. Par mesure de précaution, l'AESA a publié aujourd'hui une consigne, en vigueur à partir de 19h00 UTC, suspendant les vols de tous les Boeing 737-8 MAX et 737-9 MAX en Europe», lit-on dans le communiqué.

    L'AESA a en outre suspendu tous les vols commerciaux des modèles susmentionnés effectués par des exploitants de pays tiers à destination ou en provenance de l'Union européenne.

    Cette décision a été prise après que plusieurs pays, y compris membres de l'UE, ont décidé de suspendre les vols de Boeing 737 MAX. Parmi les pays qui ont fermé leur espace aérien aux Boeing de ce modèle figurent notamment la France, l'Allemagne, l'Autriche, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Norvège, l'Irlande, la Chine, l'Australie, la Malaisie, l'Indonésie, le Vietnam, Oman et Singapour.

    Un Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines s'est écrasé le 10 mars près de la ville de Bishoftu, à 62 kilomètres de la capitale de l'Éthiopie, Addis-Abeba. Ce vol reliait Addis-Abeba à Nairobi, la capitale du Kenya. Le PDG de la compagnie aérienne a annoncé que parmi les victimes du crash figuraient, outre des citoyens du Kenya et de l'Éthiopie, 18 Canadiens, huit Américains, huit Italiens, huit Français, sept Britanniques ainsi que trois Russes et une Belge.

    Dossier:
    Crash d’un Boeing 737 en Éthiopie (42)
    Tags:
    avions civils, espace aérien, interdiction, Boeing 737 MAX, EASA, Union européenne (UE)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik