International
URL courte
46440
S'abonner

Les États-Unis ne renonceront pas aux sanctions contre l’Iran tant qu’il ne se conduira pas comme un pays normal, selon le secrétaire d’État américain Mike Pompeo.

Les États-Unis ne lèveront pas leurs sanctions contre l'Iran tant que son comportement ne sera pas celui d'un pays normal, a annoncé le secrétaire d'État américain Mike Pompeo.

«Nous poursuivrons la politique de sanctions jusqu'à ce que l'Iran commence à se conduire comme un pays normal», a-t-il déclaré intervenant lors de la conférence CERAWeek.

En mai dernier, le Président Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015, de même que le rétablissement des sanctions contre l'Iran, y compris celles qui touchent les pays commerçant avec Téhéran. Certaines de ces sanctions ont été rétablies le 7 août 2018, tandis que d'autres sont entrées en vigueur le 5 novembre dernier.
Washington a notamment inscrit plus de 700 personnes, entités, avions et navires iraniens sur sa liste noire. Parmi les entités concernées figurent 14 banques. Toutefois, la Chine, la Corée du Sud, la Grèce, l'Inde, l'Italie, le Japon, la Turquie et Taïwan ont été provisoirement autorisés à acheter du pétrole iranien.

Le secrétaire d’État US exige que l’Iran se conduise «comme un pays normal»
© Sputnik .
Le secrétaire d’État US exige que l’Iran se conduise «comme un pays normal»

Lire aussi:

Voici pourquoi il vaut mieux poser votre smartphone l'écran vers le bas
Arrêtés en possession d’armes, deux agents de la DGSE mis en examen à Paris pour un projet de meurtre
Défense russe: al-Nosra a tenté de percer des positions syriennes, des pertes parmi les militaires
La Russie livre à 15 pays de l’Avifavir, son médicament contre le Covid-19
Tags:
sanctions, Mike Pompeo, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook