Ecoutez Radio Sputnik
    Lagos Island, Nigeria

    Une école s'effondre au Nigeria, plus de 100 personnes seraient sous les décombres

    CC BY-SA 2.0 / dotun55 / Lagos Island, Nigeria
    International
    URL courte
    114

    Une école s'est effondrée mercredi à Lagos Island, un quartier densément peuplé de la capitale économique nigériane, faisant craindre de nombreuses victimes, selon les médias locaux.

    Au moins 19 personnes, dont sept enfants, ont été sauvées des décombres de l'effondrement du bâtiment de l'école au Nigeria, selon le journal local Nigerian Tribune.

    Plus tôt, il a été rapporté qu'un immeuble de trois étages, où se trouvait l'école, s'était effondré dans la ville de Lagos et que plus de 100 personnes étaient sous les décombres.

    La chaîne privée Channels a notamment diffusé en fin de matinée des images montrant une immense foule de badauds rassemblée devant des décombres, affirmant qu'«un immeuble de trois étages [s'était] effondré à Itafaji, sur Lagos Island».

    «Apparemment le dernier étage de l'immeuble abritait une école primaire, laissant craindre que des élèves aient été tués ou pris au piège», a ajouté Channels, précisant qu'il s'agissait d'un immeuble résidentiel.

    Contacté par l'AFP, le porte-parole des services de secours d'urgences nigérians (Nema), Ibrahim Farinloye, a confirmé l'incident, sans pouvoir dire s'il y avait des victimes.

    «Je ne peux vous en dire plus pour le moment. Nos équipes sont sur place en ce moment, la situation est confuse», a-t-il dit.

    Selon l'information du journal Nigerian Tribune, l'opération de sauvetage se poursuit, la police est également sur le terrain et surveille la situation.

    Les sauveteurs ont un certain nombre de difficultés dues au fait que l'équipement disponible ne leur permet pas d'entrer dans le bâtiment.

    Pour le moment, il n'y a aucune information sur les victimes.

    Des effondrements meurtriers de bâtiments se produisent fréquemment au Nigeria, où les règles de construction sont régulièrement bafouées, souligne l'AFP.

    L'accident le plus médiatisé s'est produit en septembre 2014, lorsque 116 personnes, dont 84 Sud-Africains, ont été tuées à Lagos après l'effondrement d'un bâtiment de six étages dans lequel un célèbre télévangéliste, Joshua TB, prêchait. L'enquête a conclu à des défaillances structurelles du bâtiment dont la construction était illégale. En décembre 2016, au moins 60 personnes ont été tuées par l'effondrement du toit d'une église à Uyo, la capitale de l'État d'Akwa Ibom, dans l'est du pays.

    Lire aussi:

    Brigitte Macron déclare forfait après des huées et des sifflets au stade de Reims (vidéo)
    Les derniers mots des pilotes du Boeing 737 MAX de Lion Air révélés par les boîtes noires
    Le dernier cri de désespoir du copilote du crash du Boeing de Lion Air
    Tags:
    effondrement, victimes, école, Nigeria
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik