Ecoutez Radio Sputnik
    Nicolas Maduro

    Pourquoi aucun pays arabe n’a officiellement soutenu Guaido au Venezuela?

    © Sputnik . Sergei Guneev
    International
    URL courte
    281105

    Dans une interview accordée à Sputnik, l’ambassadeur du Venezuela en Jordanie Omar Vielma Osuna a commenté la position des pays arabes quant à la crise au Venezuela. Selon lui, les uns ont soutenu Nicolas Maduro tandis que les autres sont restés neutres à cause de l’approche de Juan Guaido envers le dossier palestinien.

    Aucun pays arabe n'a soutenu Juan Guaido dans la crise vénézuélienne, a rappelé l'ambassadeur du Venezuela en Jordanie Omar Vielma Osuna dans une interview accordée à Sputnik.

    Selon lui, cette position s'explique par l'intention de l'opposition vénézuélienne d'ouvrir une ambassade à Jérusalem.

    «Aucun pays arabe ne s'est prononcé contre Nicolas Maduro. Certains pays ont fait part d'une sorte de solidarité, les autres ont gardé le silence […] J'estime que c'est lié à la position du Venezuela sur le dossier palestinien», a-t-il précisé.

    Il a rappelé que la Jordanie a approuvé sa nomination en tant qu'ambassadeur du Venezuela le 23 janvier malgré la crise vénézuélienne ce qui, selon lui, témoigne du soutien d'Amman au Président actuel du pays.

    «Cela veut dire que le gouvernement de la Jordanie a fait preuve de sa reconnaissance du gouvernement du Président Maduro», estime-t-il.

    La crise politique au Venezuela a éclaté quand l'opposant Juan Guaido, renvoyé le 22 janvier du poste de président de l'Assemblée nationale vénézuélienne sur décision de la Cour suprême, s'est autoproclamé le lendemain «Président en exercice du pays» et a prêté serment au cours d'une manifestation. Les États-Unis et une cinquantaine d'autres pays, dont la France et l'Allemagne, l'ont reconnu comme «Président par intérim». Le Président Nicolas Maduro a qualifié Juan Guaido de pantin des États-Unis. La Chine, la Russie, la Turquie et le Mexique ont apporté leur soutien au gouvernement en place.

    Lire aussi:

    Un policier à terre place de la République, un pompier lui prodigue un massage cardiaque
    Emmanuel Macron s’enfonce toujours plus dans les sondages
    Un dîner en ville qui passe mal
    Tags:
    conflit israélo-palestinien, ambassadeur, Juan Guaido, Nicolas Maduro, Jérusalem, Venezuela, Jordanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik