International
URL courte
Attaques contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande (15)
856
S'abonner

L’auteur présumé d’au moins une des deux fusillades dans la ville de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, a publié sur son compte Twitter dans les jours précédant l'attaque des images montrant ses armes, informe le site news.com.au. On y voit inscrits les noms de plusieurs tireurs de masse dont Alexandre Bissonnette.

Plusieurs photos montrant des objets ressemblant à des munitions et des armes ont été publiées sur le compte Twitter de Brenton Tarrant, terroriste présumé de l'attaque de Christchurch, dans les jours ayant précédé les fusillades dans deux mosquées de cette ville néo-zélandaise, fait savoir le site news.com.au.

Le tireur identifié comme un Australien de 28 ans et dont le compte a été supprimé y a inscrit les noms de deux tireurs de masse, Alexandre Bissonnette et Luca Traini, ainsi que les dates des grandes batailles contre les Ottomans.

Alexandre Bissonnette a été récemment condamné à la prison à vie sans possibilité de libération avant 40 ans après avoir été reconnu coupable de la tuerie qui a fait six morts à la mosquée de Québec le 29 janvier 2017.

Luca Traini est l'auteur d'un attentat du 3 février 2018 dans la ville italienne de Macerata. Il a été condamné à 12 ans de prison pour avoir blessé six personnes.
Durant la prière de ce vendredi 15 mars, des attaques ont été perpétrées dans deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch. Le chef de la police a annoncé 49 morts et des dizaines de blessés.

Dossier:
Attaques contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande (15)

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée est visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Le ministre grec de la Défense n'exclut pas un conflit militaire avec la Turquie
Tags:
fusillade, attentat, armements, Alexandre Bissonnette, Québec, Nouvelle-Zélande, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook