Ecoutez Radio Sputnik
    Londres

    Un homme attaqué au marteau près d’une mosquée londonienne (images)

    CC0
    International
    URL courte
    161826
    S'abonner

    L’attaque d’un homme par plusieurs agresseurs armés de marteaux s’est déroulée vendredi dans la capitale britannique, près de la mosquée Ashaadibi dans l’est de Londres. La cible de ces derniers aurait été des croyants qui s’étaient rassemblés pour la prière. Des témoins ont indiqué avoir entendu des insultes lancées aux fidèles.

    Deux personnes armées de marteaux ont attaqué à Londres vendredi dans l'après-midi une voiture et en ont blessé le conducteur, selon les médias locaux. D'après les dires de témoins cités par les médias britanniques, les attaquants ont crié des phrases islamophobes et agressives lors de leur assaut.

    Les trois attaquants ont d'abord attiré l'attention en criant des mots et des phrases insultantes envers les croyants qui s'étaient rassemblés pour la prière devant la mosquée Ashaadibi dans l'est de Londres, en les traitant de «terroristes» depuis leur voiture. Ensuite, l'un de ces hommes aurait quitté la voiture, rejoint plus tard par un autre, afin d'attaquer semble-t-il l'un des croyants alors que ce dernier était déjà dans sa voiture, prêt à partir.

    Sur les images des caméras de surveillance, diffusées sur les réseaux sociaux, deux hommes de type caucasien, visiblement âgés d'environ une vingtaine d'années, qui se jettent sur le capot de la voiture, en brisant le pare-brise afin d'attaquer le conducteur.

    Celui-ci, d'apparence asiatique et âgé de 27 ans, a été hospitalisé pour une blessure à la tête, selon les médias britanniques se référant à des sources policières. Cependant, selon le quotidien Daily Mail, l'homme en question a été assez agressif envers le personnel de l'hôpital et est parti en refusant tout traitement.

    D'après la police londonienne, aucune interpellation n'a encore été effectuée.

    Pour rappel, plus tôt dans la journée de vendredi des tirs avaient retenti dans deux mosquées de la ville néo-zélandaise de Christchurch. La police a désamorcé plusieurs explosifs artisanaux découverts dans des véhicules garés à proximité. Cette attaque a fait 49 morts et des dizaines de blessés. L'auteur présumé d'au moins l'une de ces fusillades, Brenton Harrison Tarrant, a été inculpé de meurtres et sera maintenu en détention provisoire jusqu'à sa comparution devant la Haute Cour le 5 avril prochain.

    Tags:
    police, blessés, marteau, mosquée, islamophobie, attaque, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik