Ecoutez Radio Sputnik
    Un sénateur australien frappe au visage un jeune qui lui a lancé un œuf sur la tête

    Un sénateur australien frappe au visage un jeune qui lui lance un œuf sur la tête (vidéo)

    © REUTERS / THE UNSHACKLED
    International
    URL courte
    214828

    L’élu de l’État australien du Queensland, dont les propos sur l’attaque dans la mosquée en Nouvelle-Zélande avaient été condamnés par les autorités australiennes, a frappé au visage un jeune de 15 ans qui lui a écrasé un œuf sur la tête en pleine interview.

    Fraser Anning, sénateur australien, élu du Queensland, a frappé au visage un jeune d'une quinzaine d'années après que ce dernier lui a écrasé un œuf sur sa tête, juste au moment où l'homme politique accordait une interview.

    L'épisode qui s'est déroulé samedi lors d'une conférence de presse à Melbourne, a été immortalisé et diffusé sur les réseaux sociaux. Sur la séquence on voit un adolescent, muni d'un œuf et d'un portable, s'approcher par derrière du sénateur. À un moment donné, il lance l'œuf à la tête de l'homme, tout en le filmant avec son téléphone. Fraser Anning se retourne immédiatement et frappe à plusieurs reprises le jeune au visage.

    L'homme politique est ensuite légèrement maîtrisé, alors qu'on retrouve son «agresseur» allongé sur le sol, maintenu immobile par plusieurs personnes, avec les mains derrière le dos.​

    Le sénateur est connu pour ses multiples déclarations racistes, selon les mêmes sources. Il a récemment imputé le carnage à Christchurch au «programme d'immigration ayant permis à des fanatiques musulmans d'immigrer en Nouvelle-Zélande». Sa diatribe a été jugée «consternante» par le Premier ministre australien, Scott Morrison.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Tags:
    sénateur, Queensland, Melbourne, Nouvelle-Zélande, Australie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik